Vous recherchez une actualité
Actualités

TRANSPARENCE du MÉDICAMENT: Rendre le SMR plus lisible

Actualité publiée il y a 6 années 1 semaine 2 jours
Médicament

Le Parisien évoque, à partir d’un document confidentiel, le projet des Autorités sanitaires de faire figurer, sur les boîtes de médicament, le SMR ou service médical rendu qui précise, entre autres critères, le niveau d’efficacité du produit.

C'est la Haute Autorité de Santé qui est chargée d'évaluer scientifiquement le service médical rendu (SMR) d'un médicament. Cette évaluation détermine par ailleurs son taux de prise en charge par l'assurance maladie obligatoire et conduit au déremboursement des médicaments jugés à service médical rendu insuffisant (SMRi).


Le niveau de remboursement peut indiquer, déjà, le niveau d'efficacité d'un médicament. Oui, mais pas seulement. Car le SMR tient également compte d'autres critères comme la gravité de la pathologie traitée et les données propres du médicament dans cette indication. Ainsi, si le SRM évalue l'efficacité du médicament dans un contexte thérapeutique donné, il prend également en compte ses effets indésirables et le service rendu en santé publique, au moment de son évaluation. Plusieurs niveaux de SMR ont donc été institués, le SMR majeur, le SMR modéré ou faible justifiant encore un remboursement et le SMRi.

Et les vignettes ? Les vignettes, indiquent déjà les taux de remboursement de l'Assurance Maladie et un remboursement en complément de la mutuelle variable en fonction du SMR :

· Blanches barrées : 100 % pour les médicaments à vignette blanche barrée (médicaments reconnus comme irremplaçables et coûteux)

· Blanches : 65 % pour les médicaments à vignette blanche (médicaments à service médical rendu majeur ou important)

· Bleues : 30 % pour les médicaments à vignette bleue, les médicaments homéopathiques et certaines préparations magistrales (médicaments à service médical rendu modéré)

· Oranges : 15 % pour les médicaments à vignette orange (médicaments à service médical faible).

Les vignettes pourraient disparaître avec l'apposition d'un niveau efficacité clair sur le médicament.

Autres actualités sur le même thème