Vous recherchez une actualité
Actualités

BISPHÉNOL A: Pas de solution hydroalcoolique avant le repas à la cafétaria!

Actualité publiée il y a 3 années 12 mois 4 jours
PLoS ONE

On sait maintenant que le papier thermique, parfois utilisé dans les tickets de caisse est une source d'exposition possible au bisphénol A (BPA), un perturbateur endocrinien bien connu. Cette étude américaine, publiée dans la revue PLoS ONE, souligne un risque plus élevé de transfert par voie cutanée, après utilisation d’une solution hydro-alcoolique.

Plusieurs études ont déjà souligné les effets très limités de l'ajout de virucides ou d'antiseptiques, comme lors de l'utilisation de solutions hydro-alcooliques, pour le lavage des mains. Ce qui ne retire en rien leur caractère pratique et utile en cas d'absence de point d'eau. Cette nouvelle étude souligne une augmentation possible de l'absorption par voie cutanée de bisphénol A après utilisation de ces gels anti-bactériens. Or plusieurs études ont montré que la concentration sanguine en BPA liée au contact avec le papier thermique est associée à de nombreuses maladies comme l'obésité et le diabète. Le BPA est aujourd'hui largement documenté comme un perturbateur endocrinien qui présente un danger pour la santé.


Les chercheurs de l'Université du Missouri montrent que lorsque les hommes et les femmes prennent dans la main un ticket en papier thermique, après avoir utilisé un désinfectant pour les mains, une plus grande quantité de BPA est par voie cutanée, ce qui entraine une augmentation rapide des niveaux de BPA dans le sang. Ils rappellent que le papier thermique est fréquemment utilisé pour les reçus de caisse dans les restaurants, ce qui suggère la contamination via les aliments, touchés après contact avec le ticket. Et que, par ailleurs, l'usage de ces solutions anti-bactériennes est également fréquent juste avant le repas.

Source: PLoS ONE October 22, 2014 DOI: 10.1371/journal.pone.0110509 Holding Thermal Receipt Paper and Eating Food after Using Hand Sanitizer Results in High Serum Bioactive and Urine Total Levels of Bisphenol A (BPA)

Lire aussi: GRIPPE et LAVAGE des MAINS : Efficacité limitée des lotions hydro-alcooliques –

Plus de 25 études sur le BPA

Autres actualités sur le même thème