Vous recherchez une actualité
Actualités

BLANCHIMENT des DENTS: Recoloration plus rapide, voilà ce qui vous attend!

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 3 semaines
Afssaps

Dépigmentation, ongles et maintenant dents, rien ne sert d’avoir recours à ces pratiques, sauf à en assumer les risques. Car alors qu’un nombre croissant de personnes a recours à la pratique du blanchiment des dents, soit à domicile, soit dans des « bars » à dents, l’Afssaps et la DGCCRF alertent aujourd’hui sur les dangers du peroxyde d’hydrogène (ou eau oxygénée), souvent présent, à des niveaux trop élevés dans les produits de blanchiment.

Surtout si le traitement est renouvelé fréquemment et si les produits utilisés contiennent ou libèrent du peroxyde d'hydrogène (ou eau oxygénée) à une teneur supérieure à la concentration maximale autorisée par la réglementation en vigueur pour les produits d'hygiène buccale, soit 0,1%, rappele l'Agence de sécurité.


Voilà ce qui vous attend : Hypersensibilité des dents (apparition de douleurs au contact du froid), altération de l'émail, usure prématurée, fragilisation des dents, irritation des muqueuses ou encore risque de recoloration plus rapide des dents, voilà ce qui vous attend.

Une concentration qui ne doit pas dépasser 0,1 % : La réglementation européenne des produits cosmétiques contenant ou libérant du peroxyde d'hydrogène restreint l'utilisation du peroxyde d'hydrogène et des autres composés ou mélanges libérant du peroxyde d'hydrogène, dans les produits bucco-dentaires destinés aux consommateurs, y compris les produits de blanchiment des dents, à une concentration qui ne peut dépasser 0,1 %. Seuls les chirurgiens-dentistes peuvent utiliser des produits de blanchiment contenant une concentration en peroxyde d'hydrogène, plus élevée comprise entre 0,1 % et 6 %.

C'est donc le chirurgien-dentiste, le meilleur conseiller d'un éventuel blanchiment. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) alertent donc aujourd'hui le public sur les risques liés à l'utilisation de produits qui ne respecteraient pas les dispositions législatives et réglementaires en vigueur.

Autres actualités sur le même thème