Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PROSTATE: Radiothérapie et hormonothérapie améliorent de 43% la survie

Actualité publiée il y a 9 années 8 mois 4 semaines
The Lancet

A suivre aussi en vidéo: Chez les hommes atteints de cancer de la prostate à risque élevé, la combinaison radiothérapie et hormonothérapie améliore fortement la survie globale et diminue fortement le risque de décès lié au cancer, conclut cette recherche internationale, dont les conclusions sont publiées dans l’édition du 3 novembre du Lancet. Des résultats qui vont à l’encontre du « dogme » dominant par hormonothérapie seule, pour le cancer de la prostate localement avancé.

L'auteur principal Padraig Warde, directeur adjoint du Princess Margaret Hospital (PMH) Cancer Program et professeur au département de radio-oncologie, Université de Toronto, déclare: «L'étude montre que la combinaison radiothérapie et hormonothérapie améliore la survie globale de 23% et la survie spécifiquement liée à la maladie de 43%, en comparaison de la seule thérapie hormonale.


"Sur la base de ces résultats, nous pensons ajouter la radiothérapie au protocole standard de traitement de ce type de cancers." Car le cancer de la prostate est la tumeur maligne la plus fréquente chez les hommes et entre 15% et 25% des cas sont à risque élevé. En Franc, son incidence est de plus de 70 pour 100 000 et sa mortalité a augmenté de 23% dans les vingt dernières années, avec le vieillissement de la population (soit plus de 9.000 décès par an).
Cette étude randomisée a été menée à l'Université Queen à Kingston (Ontario), en collaboration avec le Medical Research Council britannique et d'autres instituts internationaux. La recherche a suivi 1.205 hommes, la moitié des participants ont reçu un traitement anti-androgénique et l'autre moitié des participants hormonothérapie + radiothérapie. Après sept années de suivi, 66% des hommes sous hormonothérapie seule étaient encore en vie, vs 74% des participants sous thérapie combinée. Parmi les participants du groupe hormonothérapie seule, 26% sont décédés directement de leur cancer de la prostate vs 10% dans le groupe thérapie combinée. De plus, la radiothérapie est bien tolérée sans aucune toxicité significative.

Combiner des options de traitement efficaces facilement disponibles peut donc fortement améliorer les résultats de survie pour de nombreux hommes atteints de cancer de la prostate à risque élevé.

Source: The Lancet doi: 10.1016/S0140-6736 (11) 61095-7 « Combined androgen deprivation therapy and radiation therapy for locally advanced prostate cancer: a randomised, phase 3 trial” (Vignette Société Canadienne du Cancer)

Lire aussi: CANCER de la PROSTATE: Les dangers du test PSA -

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer de la Prostate

Autres actualités sur le même thème