Vous recherchez une actualité
Actualités

CHLOROACETAMIDE: Ces cosmétiques qui peuvent nuire à la fertilité

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 4 semaines
ANSM

Cette substance qui passe à 56% de la peau à la circulation sanguine et qui, sur l’animal a montré son risque reprotoxique est désormais interdite par l’Agence de sécurité du Médicament dans les produits cosmétiques.


L'analyse de risque du chloroacetamide: Le chloroacetamide a fait l'objet d'un avis du Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) en mars 2011, le classant comme substance reprotoxique susceptible de nuire à la fertilité. Cet avis a documenté le risque entrainé par cette substance :

· La biodisponiblité systémique c'est-à-dire la quantité de la substance, soit 56% après application cutanée, arrivant dans la circulation générale,

· la diminution de la fertilité constatée chez la souris,

· une diminution du poids corporel des mères et des malformations des fœtus chez le rat traité par chloroacetamide.

· Par ailleurs, une autre étude sur l'animal montre qu'au-delà d'une certaine dose, le chloroacetamide est susceptible d'entraîner des effets cutanés tels qu'un épaississement de la peau et des changements histopathologiques au niveau du foie, du cœur et de la rate. Prenant en compte la dose sans effets néfastes chez l'animal et la marge de sécurité pour l'estimer sur l'Homme, compte-tenu du taux d'absorption cutanée de 56 %, le CSSCa conclu que l'utilisation du chloroacetamide dans un produit cosmétique n'est pas sûre pour la santé des consommateurs.

L'Agence de sécurité a donc interdit la fabrication, l'importation, l'exportation, la distribution en gros, la mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit et l'utilisation de produits cosmétiques contenant du chloroacetamide.


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages