Vous recherchez une actualité
Actualités

CIGARETTES au MENTHOL: Un facteur d'augmentation du tabagisme chez les ados

Actualité publiée il y a 6 années 3 semaines 4 heures
Cancer Causes & Control

Les adolescents qui fument mentholé, fument plus, selon cette étude canadienne de l'Université de Waterloo (UW), qui, pour la première fois associe les cigarettes mentholées à une dépendance à la nicotine accrue, chez les jeunes. Une image moins nocive que les cigarettes classiques, un goût de menthe qui masque celui du tabac, pourtant les effets sont là, plus néfastes que ceux de n'importe quelle cigarette classique.


Sunday Azagba, chercheur au Propel Centre for Population Health Impact de l'UW et auteur principal de l'étude a analysé les données de 4.736 jeunes fumeurs participant à la Health Canada's 2010-2011 Youth Smoking Survey. L'analyse montre quen

· 32% des jeunes fument des menthols,

· les adeptes du menthol fument en moyenne 43 cigarettes par semaine, soit près de 2 fois plus que les jeunes fumeurs de cigarettes classiques.

· Par ailleurs, ces fumeurs de mentholées sont près de 3 fois plus susceptibles de déclarer qu'ils ont l'intention de continuer à fumer dans l'année qui vient.

· Enfin, la recherche montre que la majorité des fumeurs adultes réguliers commencent à fumer au cours de leur adolescence.

La popularité des cigarettes mentholées chez les jeunes est un frein dans la prévention du tabagisme , car l'expérimentation est plus fréquente avec les cigarettes aromatisées, dont au menthol, qu'avec les cigarettes classiques. Notons, qu'en avril 2014, l'Union européenne (UE) a adopté une nouvelle directive sur les produits du tabac qui interdit les cigarettes mentholées.

Des résultats qui confirment les précédentes conclusions d'une méta-analyse de l'Agence américaine, la US Food and Drug Administration, qui concluait qu'en apportant une sensation de fraîcheur et de douceur, les cigarettes mentholées ont une image de séduction et sont une forme d'incitation à l'expérimentation. Cette méta-analyse suggérait bien un risque supplémentaire, plus du côté de l'incitation et de l'addiction, que de la toxicité.

Source: Cancer Causes & Control June 2014 DOI10.1007/s10552-014-0410-6 Smoking intensity and intent to continue smoking among menthol and non-menthol adolescent smokers in Canada

Pour en savoir plus sur Tabagisme et Santé

Autres actualités sur le même thème