Vous recherchez une actualité
Actualités

COCAÏNE: Elle quadruple le risque de mort cardiaque subite

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 2 semaines
Addiction

Cette recherche espagnole relie pour la première fois et de manière forte l’usage de cocaïne et un risque très accru de mort subite. Un quadruplement pour ainsi dire du risque de décès d'origine cardiovasculaire, et dans cette étude, chez des personnes jeunes, âgées de 19 à 49 ans. Les conclusions, présentées dans la revue spécialisée Addiction, révèlent que l’usage de la cocaïne entraine un risque cardiovasculaire double de celui attribuable au tabagisme, se révélant ainsi le premier facteur de risque de mort subite, ici chez des usagers plutôt jeunes. Enfin, les auteurs justifient amplement cette augmentation de risque.


La recherche menée par une collaboration de chercheurs de 3 instituts basques dont le Biomedical Research Centre Network into Mental Health (CIBERSAM) est aussi la première réalisée en utilisant des échantillons prélevés d'autopsies de personnes décédées. En fait, les chercheurs se sont plus largement intéressés à l'ensemble des décès soudains de la région, constatés sur une période de 7 ans (2003 à 2009).

Puis l'équipe a analysé les cas de 437 personnes décédées de mort subite cardiovasculaire et dont le décès n'était pas lié à la maladie. Les cas de 126 autres personnes, décédées de causes différentes, ont également été analysés à titre de témoins.

- Tous les patients étaient décédés de mort subite intervenue dans les 6 heures d'apparition des symptômes.

- Tous les patients étudiés étaient âgés de 19 et 49 ans afin d'écarter l'influence de la maladie cardiovasculaire liée à l'âge mais de tenir compte du fait que la consommation de cocaïne en dehors de cette tranche d'âge est très faible. Cependant les auteurs indiquent que la cocaïne est la substance illicite la plus consommée au Pays basque espagnol après le cannabis.

Les chercheurs ont effectué un examen post-mortem complet, des études toxicologiques et histopathologiques et pris en compte les circonstances des décès. Des analyses ont permis de détecter la présence/consommation de médicaments, de drogues et d'alcool. Enfin, des facteurs de confusion possibles de crise cardiaque, comme l'obésité, l'hypertension, le diabète et le tabagisme ont également été pris en compte.

L'analyse montre que,

· la consommation de cocaïne multiplie par 4 le risque de mort subite,

· le pourcentage des usagers de cocaïne parmi les personnes décédées de mort subite est de 10% vs 2% pour les décès d'autres causes,

· la proportion d'usagers récents de cocaïne parmi les victimes de mort subite est entre 13 et 58 fois supérieure que le taux de risque en population générale,

· Enfin, le risque de mort subite d'origine cardiaque chez les hommes est supérieur de 60% par rapport aux femmes (résultat indépendant de l'usage de cocaïne).

Les effets multiples de la cocaïne sur le système cardiovasculaire : La cocaïne augmente la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la contractilité du ventricule gauche du cœur, et les besoins en oxygène du myocarde. La cocaïne réduit également le débit sanguin coronaire, est associée à la formation de caillots, et au développement d'arythmies cardiaques. Enfin, l'usage de cocaïne peut augmenter l'irritabilité ventriculaire et abaisser le seuil de fibrillation, entre autres effets…

Par conséquent, dans ce cas de figure, la mort subite peut être considérée comme une première manifestation d'une maladie cardiovasculaire silencieuse qui n'a pas été diagnostiquée auparavant. Bref, les arguments ne manquent pas.

Source: Addiction December 2014 DOI:10.1111/add.12691

Recent cocaine use is a significant risk factor for sudden cardiovascular death in 15-49-year-old subjects: a forensic case-control study

Plus d'études sur la Cocaïne

Lire aussi: COCAÏNE: Le risque cardiovasculaire se précise en quelques lignes -

Autres actualités sur le même thème