Vous recherchez une actualité
Actualités

CORTEX: Son secret de jeunesse est dans le « fitness »

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 1 jour
NeuroImage

Une toute récente étude, publiée dans la même revue, NeuroImage, montrait comment la condition physique se reflète dans notre santé mentale et finalement associait la « jeunesse » du cortex à la pratique de l’exercice physique. Cette nouvelle étude vient préciser ces conclusions : elle montre que les différences liées à l'âge dans la santé du cerveau et plus précisément la force des connexions entre les différentes régions du cerveau varient précisément avec la condition physique ou fitness chez les personnes âgées, et non forcément avec la pratique de l’exercice physique. Une plus grande capacité cardiorespiratoire va notamment favoriser la puissance des connexions et améliorer ainsi la fonction cérébrale.


Les chercheurs de l'Université de l'Illinois et du Beckman Institute viennent ainsi confirmer que la forme physique a des avantages importants pour la santé cérébrale. Ils évaluent ici la santé du cerveau à la force des connexions entre les différentes zones du cerveau pendant que leurs participants effectuent une tâche ou en période de repos (connectivité fonctionnelle de repos).

Leur recherche montre que,

· certaines connexions s'affaiblissent avec l'âge suggérant une détérioration de la santé du cerveau,

· ainsi la plupart des connexions sont plus faibles chez des adultes âgés vs jeunes adultes.

· la capacité cardiorespiratoire ou « fitness » ou encore l'efficacité avec laquelle le sujet utilise l'oxygène pendant une activité physique est également un facteur de connectivité du cerveau au repos chez les personnes âgées. Ici, les chercheurs montrent une relation entre la capacité cardiorespiratoire et la puissance des connections entre certaines zones du cerveau, chez des patients âgés au repos. Cette relation est alors indépendante du niveau d'activité physique pratiquée.

L'étude conclut ainsi au rôle positif de la capacité cardiorespiratoire, au-delà de l'activité physique habituelle, sur la santé du cerveau au cours du vieillissement. Cette idée est nouvelle car elle sous-entend que la santé cérébrale est liée à la forme physique indépendamment l'activité physique du sujet. Ainsi, le corps se serait adapté après la pratique d'une activité régulière.

On retiendra donc que c'est la condition physique plus que l'exercice physique qui prime, avec l'âge, sur la santé cérébrale.

Source: NeuroImage 19 October 2015 Fitness, but not physical activity, is related to functional integrity of brain networks associated with aging

Lire aussi: CORTEX: Son secret de jeunesse est dans l'exercice physique

Autres actualités sur le même thème