Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Trop de compliments n'est pas bon pour les enfants

Actualité publiée il y a 4 années 11 mois 2 semaines
Psychological Science

Recevoir trop de compliments ne rend pas service aux enfants qui souffrent déjà d’une faible estime de soi. Or il se trouve en effet, selon cette étude de l'Ohio State University, présentée dans la revue Psychological Science, que c’est justement à ces enfants qui sont déjà « mal dans leur peau », que les parents vont faire le plus de compliments. Une erreur selon ces chercheurs, car ces enfants vivent le compliment comme une véritable pression.

En synthèse, c'est aux enfants les plus susceptibles d'être vulnérables aux éloges, que les parents ont tendance à en faire le plus. Alors que les enfants confiants en eux-mêmes vont progresser encore plus avec les éloges, les enfants moins sûrs d'eux-mêmes échoueront à relever de nouveaux défis.


Eddie Brummelman, chercheur à l'Ohio State University et auteur principal de l'étude a examiné ici, de manière empirique à l'aide de 3 expériences, l'impact du compliment sur la psychologie de l'enfant.

· Dans la première expérience, l'équipe constate que les parents sont deux fois plus généreux en compliments avec les enfants à faible estime de soi vs à forte estime de soi.

· La seconde étude, menée sur 114 parents à 88 % des mères, confirme le résultat précédent et montre que les parents ont félicité leurs enfants environ 6 fois au cours d'une seule session d'exercices de maths filmée, et environ 25 % des fois sans réelle justification. Bref, nous autres parents, avons le compliment trop facile. « Les parents semblent penser que féliciter des enfants manquant d'estime ou de confiance en soi leur permet de se sentir mieux », commentent les auteurs, « mais cela se retourne contre leurs enfants ».

· Dans une 3ème expérience, 240 enfants qui devaient redessiner un célèbre tableau de Van Gogh ont reçu une note, "gonflée" ou pas, d'un examinateur présenté comme un peintre professionnel. Après cette première notation, les enfants devaient choisir une nouvelle image à reproduire. Les chercheurs constatent que les enfants à faible estime de soi, ayant reçu une note trop indulgente, vont choisir les images les plus faciles pour le prochain exercice, alors que les enfants à forte estime de soi vont se lancer dans un nouveau défi en choisissant une image plus difficile. Trop de compliments, trop de pression pour les enfants peu confiants, analysent les auteurs.

« Si vous dites à un enfant ayant une faible estime de soi qu'il a incroyablement bien réussi, il aura tendance penser qu'il est dans l'obligation de toujours faire très bien, à s'inquiéter de ne pouvoir satisfaire à ces exigences et à renoncer à se lancer dans de nouveaux défis ».

Ce sont donc aux parents de lutter contre l'éloge facile, en tous cas pour ces enfants, « sous peine qu'ils se sentent encore plus mal dans leur peau ».

Source: Psychological Science That's Not Just Beautiful—That's Incredibly Beautiful!”: The Adverse Impact of Inflated Praise on Children With Low Self-Esteem (Visuel © BeTa-Artworks - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Développement

Autres actualités sur le même thème

Pages