Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE et GROSSESSE : Un « pancréas artificiel » pour les femmes enceintes diabétiques

Actualité publiée il y a 9 années 8 mois 4 jours
Diabetes Care

Un dispositif qui maintient, en continu, la glycémie à un niveau normal chez les femmes enceintes diabétiques de type 1, vient d’être testé. Qualifié de « pancréas artificiel », il s’agit en fait d'un système de surveillance continue et de dosage d’insuline comportant un capteur inséré sous la peau pour mesurer le niveau de glucose dans les tissus sous-jacents, déjà commercialisé sous le nom de FreeStyle Navigator. L’efficacité de ce dispositif, appliqué aux femmes enceintes atteintes de diabète 1, est étayée dans l’édition de février de la revue Diabetes Care.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Ce dispositif, qui comprend un capteur de glucose implanté sous la peau, a été testé sur un petit groupe de 10 femmes enceintes, diabétiques de type 1. Ce moniteur a la capacité de mesurer la glycémie et d'ajuster la posologie de l'insuline en conséquence a démontré un certain nombre de bénéfices pour les femmes, avec des niveaux de glycémie généralement bien contrôlés. Cependant, cette étude n'a pas comparé cette approche avec d'autres formes de contrôle intensives de la glycémie. Par conséquent les résultats de l'étude doivent être considérés comme préliminaires. Les chercheurs précisent aussi que, pour assurer de meilleurs résultats pour la mère et le bébé, le glucose de la mère peut avoir besoin d'une régulation encore plus fine que celle observée dans cette étude.


Ces chercheurs de l'Université et des Hôpitaux de Cambridge ont testé l'efficacité d'un système de surveillance continue et de dosage en utilisant un capteur de 5mm de long inséré sous la peau pour mesurer le niveau de glucose dans les tissus sous-jacents. Les mesures de la glycémie à partir de ce capteur sont ensuite transmises à un récepteur sans fil qui permet de suivre la glycémie, puis à un système de contrôle automatique de la dose d'insuline administrée.

Les femmes enceintes atteintes de diabète de type 1 sont particulièrement difficiles à traiter : Rappelons que le diabète de type 1 se produit suite à la destruction des cellules productrices d'insuline dans le pancréas. Cela provoque un manque d'insuline, et donc une incapacité à réguler les niveaux de glucose dans le sang. La maladie doit être traitée à l'insuline indéfiniment, avec une greffe du pancréas nécessaire dans certains cas extrêmes. En cas de grossesse, les changements hormonaux, du poids du bébé, des besoins en sucre, affectent la métabolisation de l'insuline. L'hyperglycémie peut entraîner des problèmes graves pour la mère et le bébé.

Les chercheurs ont donc souhaité étudier une administration d'insuline en boucle fermée pour les femmes enceintes à la fois dans les stades précoces et tardifs de leur grossesse et vérifier la pertinence d'un dispositif déjà disponible dans le commerce, le FreeStyle Navigator. Les 10 femmes enceintes, âgées de 31 ans, diabétiques de type 1 ont été admises au centre de recherche pour des séjours de 24 heures à deux reprises, une fois au début de leur grossesse (12 à 16 semaines) et à nouveau plus tard dans leur grossesse (28 à 32 semaines). Ces femmes étaient toutes sous insulinothérapie intensive, soit par l'utilisation d'une pompe ou par injections quotidiennes. Lors des contrôles de glycémie durant la nuit, les femmes en début de grossesse sont restées durant 84% du temps dans la fourchette cible de la glycémie, en fin de grossesse, 100%. Les femmes étaient hyperglycémiques durant 7% de la nuit en début de grossesse, mais plus du tout en fin de grossesse. Aucune femme n'a subi d'hypoglycémie pendant la nuit. Autour des repas, les résultats s'avèrent similaires entre grossesses précoces et tardives, les femmes restant 68% à 77% du temps dans les fourchettes cibles de glycémie.

Les chercheurs concluent à l'efficacité et à l'acceptabilité de systèmes de type FreeStyle Navigator chez les femmes diabétiques de type 1 pendant la grossesse. L'utilisation de ce type de système a été associé à une glycémie quasi-normale de nuit quel que soit le stade de la grossesse. Les auteurs recommandent donc un système de surveillance de la glycémie en continu et de calcul automatique de dose d'insuline pour les femmes diabétiques de type 1. En fin de compte, le but serait de réduire les décès et taux de fausses couches chez les mères diabétiques.