Vous recherchez une actualité

Actualités

DISPOSITIF: Le nouvel adhésif néonatal qui ne fait plus mal

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 2 semaines
PNAS

Des blessures chez les bébés et ou chez les patients à la peau fragile, qui vont de l’irritation cutanée à des cicatrices permanentes: Alors que les bandes adhésives médicales qui permettent de fixer les dispositifs médicaux sur la peau peuvent souvent causer des lésions au moment du retrait, ces chercheurs du Brigham and Women Hospital (BWH-Boston) ont inventé cet adhésif néonatal qui réduit considérablement les lésions cutanées. Cet adhésif dit « à dégagement rapide » présente les mêmes propriétés d'adhérence que les autres rubans médicaux mais sans la douleur ou la lésion au moment du retrait. Un nouveau dispositif donc qui ne fait plus mal, présenté dans l’édition du 29 octobre 2012 des Actes de l'Académie nationale des sciences américaine (PNAS). Le Pr Jeffrey Karp, du département génie biomédical et médecine du BWH, qui a défini le cahier des charges de ce nouvel adhésif néonatal à partir d’enquêtes nationales de cliniciens en néonatalité, est l’inventeur principal, en collaboration avec l’Institute for Pediatric Innovation et le MIT.

Une interface adhésive anisotrope : L'adhésif qui permet d'obtenir une forte adhérence lors de la fixation des dispositifs médicaux peut aussi facilement se décoller et en toute sécurité, grâce à une conception en 3 couches qui permet un dégagement rapide. Ce nouveau système intègre en particulier une interface adhésive anisotrope c'est-à-dire qui a des propriétés physiques différentes selon la direction (perpendiculaire à la peau ou à la surface de la peau- voir visuel de gauche). Les chercheurs ont utilisé la gravure au laser et un revêtement de séparation pour créer cet interface anisotrope qui confère à cet adhésif médical une force de cisaillement élevée (ou forte adhérence) et une force de frottement réduite. Une fois que le support est décollé, tout reste d'adhésif peut être retiré doucement avec un doigt qui passe doucement la peau, contrairement aux adhésifs actuels qui laissent de petits restes de colle sur la peau fragile du nouveau-né.


C'est donc la solution à l'un des problèmes rencontrés quotidiennement dans les unités néonatales, où le dispositif de fixation utilisé a été au départ conçu pour la peau des adultes, explique le Pr Bryan Laulicht, co-auteur de l'étude. Il rappelle qu'aux seuls Etats-Unis, 1,5 millions de petits patients sont blessés chaque année par l'enlèvement du ruban adhésif médical.

Source: PNAS doi: 10.1073/pnas.1216071109 October 29, 2012 Quick-release medical tape (Visuel@ Anatoly Tiplyashin - Fotolia.com- Santé log PE 13)

Autres actualités sur le même thème

Pages