Vous recherchez une actualité
Actualités

DOULEUR POST-OP chez l'Enfant: La réduire par l'audiothérapie

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 3 semaines
Pediatric Surgery International

Rihanna au chevet des enfants après une intervention chirurgicale? C’est ainsi que communiquent les chercheurs de la Northwestern University sur leur étude qui suggère que la musique, mais aussi raconter une histoire, permet de réduire la sensation de douleur post-op chez l'enfant. Ces conclusions, présentées dans la revue Pediatric Surgery International, permettent d’étoffer l’arsenal des modes de prise en charge non médicamenteux et sans effets secondaires de la douleur pédiatrique.


Un morceau que l'on aime écouter ou une simple histoire peut permettre de distraire le cerveau d'un enfant et de soulager sa douleur, parfois insuffisamment contrôlée par les médicaments, suggère cette étude menée auprès de 56 jeunes patients, âgés de 9 à 14 ans, qui venaient de subir une intervention chirurgicale majeure. Les enfants ont été répartis en 3 groupes, « musique », « livre audio » et groupe témoin (sans intervention particulière). Le critère principal de l'étude était la réduction des niveaux de douleur dans les 48 h après l'opération, tels qu'évalués par une échelle standard d'évaluation. Pour le groupe « Musique », les enfants avaient le choix dans une playlist, entre plusieurs styles de musique.

L'étude montre des niveaux de douleur significativement réduits dans les groupes « Musique » et « Livre audio » vs témoin, avec des scores moyens respectivement de -60, -45 vs 0 exprimés en minutes × le score de douleur.

L'audio-thérapie apparait ici comme une thérapie complémentaire de nature à diminuer la douleur post-opératoire chez l'enfant.

Enfin, la thérapie est efficace quel que soit le score de douleur initiale.

L'audiothérapie contribue à bloquer une voie secondaire dans le cortex préfrontal impliquée dans la mémoire de la douleur. Ils précisent que cette thérapie « auditive » devrait même être considérée comme une stratégie majeure dans la prise en charge hospitalière de la douleur chez l'enfant.

Une thérapie complémentaire qui peut être apportée par les parents, au chevet de l'enfant, qui n'est pas coûteuse et n'a pas d'effets secondaires. La thérapie peut également être pratiquée à la maison, après une chirurgie ambulatoire. Enfin, laisser les petits patients choisir leur musique ou leur histoire est une partie importante du traitement.

Source: Pediatric Surgery International January 2015 10.1007/s00383-014-3649-9 The effect of audio therapy to treat postoperative pain in children undergoing major surgery: a randomized controlled trial (Visuel © Photographee.eu - Fotolia.com)

Plus d'études sur la Prise en charge de la Douleur

Autres actualités sur le même thème