Vous recherchez une actualité
Actualités

GLAUCÔME: Double risque avec les contraceptifs oraux

Actualité publiée il y a 5 années 3 semaines 5 jours
American Academy of Ophthalmology.

Les femmes qui ont pris des contraceptifs oraux pendant 3 ans ou plus devraient être examinées pour le glaucome et suivies de près par un ophtalmologiste. Car ces utilisatrices de long terme de contraceptifs oraux, quels qu’ils soient, ont un risque double de glaucome, conclut cette étude de l'Université de Californie, San Francisco présentée lors de la 117e Réunion annuelle de l'American Academy of Ophthalmology.

Cette large recherche menée par des chercheurs de l'Université de Californie, San Francisco, de la Duke et de l'Université de Nanchang (Chine) est la toute première à établir un risque accru de glaucome chez les femmes ayant utilisé des contraceptifs oraux pendant 3 ans ou plus. Avec un risque estimé double de glaucome, une affection qui mène à la cécité et touche aujourd'hui près de 60 millions dans le monde, ces nouvelles données doivent interpeler gynécologues et ophtalmologues sur cet effet secondaire grave des contraceptifs oraux.


Les chercheurs se sont basés sur les données des examens oculaires de 3.406 participantes âgées de 40 ans ou plus participant à la fameuse enquête NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey). Ils constatent que quel que soit le type de contraceptifs oraux utilisés, leurs utilisatrices sur 3 ans et plus sont 2,05 fois plus susceptibles d'être diagnostiquées avec un glaucome.

Un risque plus que double de glaucome, au bout de 3 ans: Certes, l'étude ne « fait pas le lien » entre prise d'un contraceptif oral et diagnostic de glaucome, mais l'association est troublante et suggère que l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux pourrait bien être un facteur de risque de glaucome et venir s'ajouter aux autres facteurs de risque de la patiente. D'autant que de précédentes études ont montré que les œstrogènes peuvent jouer un rôle important dans la pathogenèse du glaucome, précisent les auteurs.

3 ans de contraceptifs oraux valent bien une visite chez l'Ophtalmo : D'autres recherches vont donc être menées pour prouver la cause et l'effet des contraceptifs oraux, le Dr Shan Lin, professeur d'ophtalmologie à l'Université de Californie à San Francisco et auteur principal de l'étude, conseille d'ores et déjà : « Les femmes qui ont pris des contraceptifs oraux pendant 3 ans ou plus devraient être examinées pour le glaucome et suivies de près par un ophtalmologiste, surtout en cas d'autres facteurs de risque existants ».

Source: American Academy of Ophthalmology Long-term oral contraceptive users are twice as likely to have serious eye disease

Lire aussi sur le Glaucome

Autres actualités sur le même thème

Pages