Actualités

GRIPPE: CH65, l'anticorps efficace contre 30 souches de virus de la grippe

Actualité publiée il y a 10 années 10 mois 3 semaines
PNAS

Ces chercheurs du Howard Hughes Medical Institute ont découvert un anticorps humain qui reconnaît de nombreuses souches de grippe différentes. Mieux connaître cet anticorps pourrait permettre le développement d’un vaccin plus durable contre le virus de la grippe. Des conclusions publiées dans l’édition en ligne du 8 août des comptes rendus de l’Académie des Sciences américaine (PNAS).

Chaque année, c'est un nouveau vaccin qui doit être développé pour répondre aux souches en circulation. Les chercheurs espèrent donc pouvoir développer un vaccin qui pourra s'attaquer à toutes les souches du virus de la grippe dont les nouvelles et cela en identifiant des anticorps qui sont capables de reconnaître un large éventail de souches de grippe.


Ces chercheurs du Children's Hospital, Harvard Medical School and Howard Hughes Medical Institute, (Boston), de la Duke University (Durham), du centre for Biologics Evaluation and Research (FDA) et du département Vaccins et diagnostics de Novartis (Cambridge) ont identifié un anticorps humain qui reconnaît de nombreuses souches de grippe différentes. Pour identifier les différents types d'anticorps produits par le système immunitaire en réponse à un vaccin, l'auteur principal, le Pr. Harrison a utilisé une nouvelle technologie qui permet d'analyser rapidement les molécules dans les cellules immunitaires provenant d'un sujet immunisé avec le vaccin antigrippal trivalent 2007.

L'hémagglutinine mute tous les ans, forçant les virologues à produire un nouveau vaccin anti-grippe pour chaque saison. En mimant un grand nombre de fonctions de l'acide sialique, le récepteur naturel de l'hémagglutinine, l'anticorps CH65 s'avère capable de neutraliser 30 des 36 souches testées. Il se lie si étroitement à l'hémagglutinine (HA), la protéine de surface du virus de la grippe lui permettant de se fixer dans les cellules qu'il infecte, qu'il “empêche” le virus de muter sans perdre de sa virulence.

CH65 reconnaît et bloque 30 souches sur 36: Lorsque des collaborateurs de la US FDA testent ce nouvel anticorps contre 36 souches de grippe isolées entre 1988 et 2007, ils confirment que l'anticorps CH65 reconnaît et bloque 30 de ces souches.

En comprenant comment le système immunitaire sélectionne les anticorps et en apprenant au système immunitaire humain à produire ce type d'anticorps, les chercheurs espèrent pouvoir développer un vaccin préventif, voire thérapeutique pour des patients présentant des cas de grippe sévère.

Tout récemment, une recherche publiée dans l'édition en ligne de la revue Science avait identifié, sur l'animal, un anticorps capable de cibler une famille de virus de la grippe connu comme les virus de groupe 2.