Vous recherchez une actualité
Actualités

GRIPPE: Faut-il avoir peur des virus 2012?

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 4 semaines
OMS-ECDC-InVS

Un foyer de cas A/H1N1 dans une clinique de Haute-Savoie, mais avec des symptômes identiques à ceux de de la grippe saisonnière, un nouveau coronavirus identifié en Arabie Saoudite, des souches aviaires identifiées chez le porc, ces informations rappellent la nécessité d’une surveillance des différents virus grippaux et la vigilance extrême sur une éventuelle mutation du virus par la surveillance des infections de grippe chez les animaux sensibles. H1N1 ne fait pas de résistance: Parmi les 14 cas graves de grippe admis en réanimation depuis le 1er novembre, déclarés par l’Institut de veille sanitaire dans son bulletin du 18 décembre, 12 étaient infectés par un virus grippal de type A/H1N1, aucun de ces cas n’était vacciné. Cependant, ce taux de cas graves correspond à la distribution du virus en population générale qui, selon les analyses effectuées par le Réseau des Grog sont à 62% des virus grippaux de type A : 29% A(H3N2), 21% A(H1N1), 12% A non typés. En Europe, le taux est un peu moindre, avec 40% des virus analysés de type A et 14% des virus de type A/H1N1. Au total, 60 virus ont été testés pour la sensibilité aux antiviraux avec résultats transmis par 7 pays de l’UE (Le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas, Norvège, Espagne, Suède et Royaume-Uni). Aucun des 27 virus A/H1N1ne s’est montré résistant aux inhibiteurs de la neuraminidase (antiviraux).

Cependant, il faut se rappeler les derniers chiffres estimés de la pandémie H1N1, soit près de 285.000 décès (vs les 18.500 décès officiellement confirmés) pour la période avril 2009 à août 2010. La vigilance reste donc de mise.


Le « nouveau coronavirus »? Pas en France: Identifié en septembre chez 2 patients résidant en Arabie Saoudite et au Qatar, présentant des pneumonies sévères, ce nouveau coronavirus a été identifié, au 14 décembre, sur 9 cas confirmés d'infections respiratoires sévères en Jordanie, Arabie Saoudite et au Qatar, dont 5 sont décédés. Les âges des patients varient entre 25 et 70 ans. Analysé par le fameux chercheur Ron Fouchier de l'Erasmus Medical Center (Pays-Bas), ce virus, qui ressemble étrangement au virus SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), serait apparenté aux virus trouvés dans les chauves-souris.

En France, depuis le 4 novembre 2012, les cliniciens hospitaliers avaient signalé 6 suspicions d'infection au nouveau coronavirus, après un retour d'Arabie Saoudite. Mais aucune de ces suspicions n'a été confirmée et 2 de ces patients étaient en fait infectés par un virus grippal de type A/H1N1. De même, en Europe, hormis 2 cas transférés du Qatar, aucun cas n'a été rapporté à ce jour.


Et la grippe « aviaire » ? :
32 cas auront été identifiés dans le monde en 2012, en Egypte (11), Indonésie (9), au Vietnam (4) au Bangladesh (3), Cambodge (3), Chine (2), responsable de 20 décès (60%). Depuis son émergence en 2003, le virus H5N1 aura été responsable de 610 cas et de 360 décès (60%). Enfin, à noter une nouvelle variante du virus H5N1 - 2.3.2.1. isolée chez les oiseaux en début d'année en Chine et au Viet Nam.

Mais il serait identifié chez des porcs…A surveiller ce rapport récent de chercheurs du Collège de médecine vétérinaire de l'Université agricole de Chine du Sud (Guangzhou) de séroprévalence de 3 souches de virus de la grippe aviaire chez des porcs dans le sud de la Chine. Cette constatation qui laisse imaginer la possibilité d'un triple réassortiment humain / aviaire / porcine incite, quant à lui, à une vigilance accrue.

Source: INvS Point au 18 décembre 2012 ECDC Weekly influenza surveillance overview, December 21, 2012 - Week 50 OMS Cumulative number of confirmed human cases of avian influenza A(H5N1) reported to WHO (Visuel CDC “coronavirus”)

Lire aussi : Le virus de la GRIPPE AVIAIRE identifié chez des porcs chinois -

Autres actualités sur le même thème