Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE GÉMELLAIRE: Séparation de 2 circulations sanguines placentaires au CHRU de Tours

Actualité publiée il y a 10 années 12 mois 2 jours
Monochorionicité

Le 11 janvier 2011, l’équipe de la maternité du CHRU de Tours dirigée par le Pr Franck Perrotin a réalisé sa première intervention intra-utérine de coagulation des vaisseaux mettant en communication les deux circulations sanguines de jumeaux chez une patiente, à la fin de son 4ème mois de grossesse, touchée par le syndrome transfuseur-transfusé.

Lorsque 2 jumeaux partagent le même placenta (monochorionicité), des précautions particulières doivent être prises au cours du suivi de la grossesse. Ce partage du placenta augmente les risques rencontrés lors des grossesses gémellaires (fausse couche, morts périnatales, retards de croissance, prématurité).


Le syndrome transfuseur-transfusé (STT) : Pendant la vie in-utero, les vrais jumeaux peuvent dans un tiers des cas partager un seul et unique placenta mêlant ainsi étroitement leurs deux circulations sanguines. Ce partage habituellement «équitable» pendant les 9 mois de la grossesse peut parfois se déséquilibrer et entrainer une pathologie grave appelée «syndrome transfuseur-transfusé», mettant en jeu la grossesse et critique pour les deux jumeaux à naitre, l'un des deux jumeaux se trouvant en surcharge. Dans plus de la moitié des cas, la conséquence de ce syndrome est le décès d'un ou des deux jumeaux.

L'acquisition de ce nouveau laser permettant d'aller à l'intérieur même de l'utérus pour “coaguler” les vaisseaux mettant en communication les deux circulations sanguines fœtales a permis cette intervention de l'équipe de la maternité du CHRU de Tours. Les patientes de la région Tourangelle n'auront ainsi plus à être transférées à Paris, cet équipement pouvant permettre de traiter à Tours une quinzaine de grossesses gémellaires par an.

Il existe 9 lasers de ce type en France (Clermont Ferrand, Lille, Marseille, Nantes, Paris, Rouen, Strasbourg, Toulouse et Tours).