Vous recherchez une actualité
Actualités

L'OEUF, un aliment stimulant grâce à sa protéine orexine

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 3 semaines
Neuron

Les protéines des œufs contribuent à nous maintenir éveillé selon cette étude, oubliée dans la revue Neuron, qui suggère que les protéines des blancs d'œufs activent nos neurones en déclenchant la libération d'un stimulant appelé orexine.

Les œufs sont une bonne source de protéines alimentaires et de vitamine D, A, B2 et d'iode, rappellent ces auteurs. Leur étude qui a examiné l'effet des acides aminés et des protéines sur l'activité de certaines cellules du cerveau qui contrôlent notre équilibre énergétique et l'éveil. Des études antérieures ont montré que le sucre, par exemple, diminue l'activité de ces cellules. Les chercheurs constatent ici que des mélanges d'acides aminés activent ces cellules et réduisent l'impact du sucre.


Cette étude menée sur l'animal par des chercheurs des Universités de Cambridge, d'Oxford, de l'Université McGill (Canada), Aarhus (Danemark) et Stanford (Etats-Unis), a examiné l'impact des acides aminés, semblables à ceux trouvés dans les blancs d'œufs et des acides gras sur des cellules spécifiques de cerveau de souris. Il s'agit d'un type particulier de cellules cérébrales, connu sous le nom de neurones orx /hcrt, impliqués dans le contrôle de l'équilibre énergétique, le comportement alimentaire et l'éveil. Chez les mammifères, ces cellules sont situées dans une zone du cerveau appelée l'hypothalamus. Les chercheurs ont travaillé sur deux groupes de souris et nourri l'un des groupes avec un mélange d'acides aminés, similaire à ceux des blancs d'œufs. Ils ont mesuré la présence d'acides aminés dans les cellules du cerveau 3 heures plus tard et comparé ces taux entre les deux groupes. Les chercheurs ont également suivi les changements dans le comportement associés à l'activité de ces cellules du cerveau. Enfin, les chercheurs ont examiné l'effet de ces acides aminés en combinaison avec du sucre sur ces cellules cérébrales.

Ce mélange semblable aux acides aminés des blancs d'œufs augmente significativement la quantité d'acides aminés qui atteignent l'hypothalamus et que les souris nourries avec ce mélange montrent plus de mouvements et d'activité que les souris témoins. Sur des souris ayant reçu une combinaison d'acides aminés et de sucre, ils constatent aussi que l'activité cérébrale est accrue et ne diminue pas comme ils l'avaient prévu. Les chercheurs concluent que les cellules du cerveau qui sont impliquées dans le contrôle des niveaux d'énergie et de l'éveil sont stimulées directement par des mélanges d'acides aminés communs, et que ces éléments nutritifs peuvent surmonter les effets du sucre.

Les chercheurs concluent que ces cellules clés du cerveau sont influencées par les deux effets contraires du sucre et des acides aminés, et qu'un régime qui se composerait principalement de sucres conduirait à une activité réduite de ces cellules, tandis qu'un régime alimentaire avec des niveaux élevés d'acides aminés accroît leur activité.

Source: Neuron. 2011; 72: 616-629 DOI 10.1016/j.neuron.2011.08.027 Activation of Central Orexin/Hypocretin Neurons by Dietary Amino Acids.
Lire aussi: ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE: A chaque nutriment son activité cérébrale -

Autres actualités sur le même thème