Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: La graisse augmente aussi le risque d'ostéoporose

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 3 semaines
Radiology

Alors que l'obésité centrale ou l’excès de graisse autour du ventre a récemment été identifié comme un facteur de risque de perte osseuse, cette étude, publiée dans la revue Radiology, suggère que l'excès de graisse dans le foie gras et le tissu musculaire entraîne un excès de graisse aussi dans la moelle osseuse qui induit une fragilité osseuse et un risque accru d’ostéoporose.

Fin 2012, une étude présentée à la Conférence de la Radiological Society of North America montrait déjà que l'obésité centrale ou un rapport tour de taille/tour de hanche ≥0.90 pour les hommes est un facteur de risque de perte osseuse et de diminution de la résistance osseuse chez les hommes.


Le Dr Miriam A. Bredella, radiologue à l'Hôpital général du Massachusetts et professeur agrégé de radiologie à la Harvard Medical School, a mené cette nouvelle étude sur la relation entre la graisse à l'intérieur de la moelle osseuse et le tissu spongieux des os où sont produites les cellules souches. C'est là, précise l'auteur, que nos cellules souches peuvent se transformer en ostéoblastes, les cellules responsables de la formation osseuse. En utilisant la spectroscopie résonance magnétique du proton (MRS), les chercheurs ont pu quantifier la mesure précise de la graisse à l'intérieur de la moelle osseuse, des muscles et du foie sur 106 hommes et femmes, âgés de 19 à 45 ans, atteints d'obésité mais en bonne santé.

Les résultats montrent que,

· les personnes ayant le plus de graisse dans le foie et le muscle ont également des niveaux plus élevés de graisse dans la moelle osseuse, et cela indépendamment de leurs IMC, âge et pratique d'exercice,

· le cholestérol HDL ou «bon» cholestérol, associée à un risque réduit de maladie cardiaque, est inversement associé à la teneur en graisse de la moelle osseuse,

· les triglycérides présents dans le sang sont positivement associés avec la graisse de la moelle osseuse, ils contribuent à affaiblir le tissu osseux.

Des niveaux plus élevés de graisse dans la moelle osseuse augmentent le risque de fracture : « Une colonne vertébrale pleine de graisse ne sera pas aussi solide », explique l'auteur. Sa première explication, une activation plus élevée des cytokines, des molécules de signalisation cellulaire connues pour favoriser la conversion des cellules souches en graisse.

Source: Radiology July 16, 2013, doi: 10.1148/radiol.13130375 Ectopic and Serum Lipid levels Are Positively Associated with Bone Marrow Fat in Obesity

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Accéder aux dernières actualités sur l'Ostéoporose

L'OSTÉOPOROSE guette aussi les hommes obèses -

Autres actualités sur le même thème