Actualités

ROUGEOLE: La France, le pays de la résurgence

Actualité publiée il y a 11 années 2 mois 3 semaines
InVS

La France à e croire le dernier bilan de l'institut de veille sanitaire (InVS) est devenu le pays de résurgence de la rougeole en Europe, en raison d’une couverture vaccinale insuffisante ou incomplète. Ainsi depuis 2008 et le redéploiement de l’épidémie sur le territoire, plus de 10.500 cas ont été recensés, dont 5.000 cas sur 2010. L’ampleur de l’épidémie s’accélère et le nombre de cas à complications graves aussi, 9 nouveaux cas avec complications neurologiques ont ainsi été recensés sur les tous premiers mois 2011. Le tout récent calendrier vaccinal a renforcé les recommandations vaccinales, en particulier, demande la mise à jour sans délais de la vaccination anti-rougeoleuse dès l’âge de 12 mois et la vaccination par 2 doses des personnes nées après 1980.

La circulation du virus s'est ainsi intensifiée en début d'année 2010 conduisant à la déclaration de plus de 5.000 cas entre janvier et décembre. La 3ème vague épidémique (reprise des cas depuis octobre 2010), se poursuit, selon l'InVS sur ces premiers mois 2011 et prend de l'ampleur puisque plus de 3.700 fiches de DO (déclaration obligatoire) ont été réceptionnées à l'InVS à ce jour pour des cas survenus en janvier et février 2011.


Une incidence sous-estimée par la déclaration obligatoire: L'Institut suggère que seuls les cas à complications, en particulier donnant lieu à hospitalisation sont déclarés dans leur grande majorité mais que bon nombre de cas “plus légers” pourraient passer à travers le système de DO. Ainsi, sur 2010, 1.500 auraient été hospitalisées et 8 encéphalites infectieuses ou post infectieuses ont été recensées dont une conduisant à un décès. Et, depuis début 2011, 9 nouveaux cas avec complications neurologiques ont été déclarés et un décès est survenu dans un contexte de pneumopathie.

En France, un plan national d'élimination a été mis en place en 2005 fixant notamment un objectif de couverture vaccinale de 95 % à l'âge de 2 ans et une incidence annuelle inférieure à 0,1 cas/100 000 habitants et la rougeole est alors redevenue une maladie à déclaration obligatoire. Actuellement, en France, la couverture vaccinale serait estimée à 87%.

Encore des réticences des Professionnels de Santé à la vaccination ? Le Plan d'élimination de la rougeole et de la rubéole congénitale en France de 2005 souligne que si la plupart des médecins généralistes ont une opinion favorable à la vaccination, certains expriment encore des réserves.

Certaines études montrent que les professionnels peuvent être réticents notamment en rapport avec une non perception du risque épidémique, une maladie jugée bénigne, une méconnaissance des complications dont la fréquence de survenue est jugée faible, la crainte d'effets indésirables de la vaccination. Des doutes sont émis sur la durée et l'efficacité de l'immunité vaccinale ou sur la suspicion de conflits d'intérêt entre les décisions de Santé Publique et l'industrie pharmaceutique.

Des recommandations vaccinales renforcées, avec le dernier calendrier vaccinal, conseillent toujours le vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole pour :

· les enfants âgés de 12 à 24 mois : une dose de vaccin à 12 mois et une 2ème dose entre 13 et 24 mois.

· les enfants accueillis en collectivité avant l'âge d'un an : une dose de vaccin à 9 mois et une 2ème dose entre 12 et 15 mois.

· les personnes nées depuis 1992 et âgées de plus de 24 mois, deux doses de vaccin à au moins un mois d'intervalle.

· les personnes nées depuis 1980, désormais, devront recevoir deux doses du vaccin.

Source: InVS, Euvac

Accéder aux derniers articles sur la Rougeole

Lire aussi : NOUVEAU CALENDRIER VACCINAL : Haro sur la rougeole -