Vous recherchez une actualité
Actualités

SAISONNALITÉ: Les enfants nés l'été sont en meilleure santé !

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 1 semaine
Heliyon

Les enfants nés l'été sont plus susceptibles d’être en meilleure santé, une fois adultes, conclut cette étude de l’Université de Cambridge menée sur plus d’un demi-million de participants. A nouveau en cause, l’ensoleillement et la production naturelle de vitamine D associée, qui favorisent un poids de naissance plus élevé, et une puberté plus tardive pour les filles. Ces conclusions, présentées dans la revue Heliyon, associent, pour la toute première fois, le timing de la puberté chez les filles à la saison de naissance.


L'étude a porté sur près d'un demi-million de participants à l'étude UK Biobank qui suit le développement des maladies. Les chercheurs ont pris en compte les données de naissance et regardé les associations avec le poids de naissance, le début de la puberté et la taille adulte. Leur analyse constate que les enfants nés l'été sont légèrement plus lourd à la naissance, de plus grande taille à l'âge adulte et ont connu la puberté plus tardivement que les enfants nés dans les mois d'hiver. Ainsi, l'étude associe, pour la première fois, en particulier chez les filles, la saison de naissance à la précocité de la puberté.

L'environnement in utero entraîne des différences perceptibles dès le début de la vie, y compris avant la naissance qui vont influer sur la santé plus tard dans la vie. Ces mécanismes dits de « programmation » ont ensuite des conséquences pour le développement tout au long de l'enfance et l'âge adulte. Ici, c'est la lumière du soleil qui fait la différence et avec cette exposition, les niveaux de vitamine D. L'exposition in utero à la vitamine D au cours du deuxième trimestre de grossesse pourrait, selon les chercheurs, expliquer l'effet « puberté ».

Des effets de la saison de naissance ont déjà été documentés. Ici, l'étude montre que les bébés nés en juin, juillet et août sont plus lourds à la naissance et plus grands à l'âge adulte. D'autres recherches restent nécessaires pour comprendre les mécanismes sous-jacents et les optimiser pour accroître leurs bénéfices pour la santé. En attendant, l'exposition de la vitamine D se confirme comme importante pour un développement optimal de l'enfant, et jusqu'à l'âge adulte.

Source: Heliyon October 2015 doi: 10.1016/j.heliyon.2015.e00031 Season of birth is associated with birth weight, pubertal timing, adult body size and educational attainment

Lire aussi: FÉCONDITÉ: La qualité du sperme a aussi sa saisonnalité

Autres actualités sur le même thème

Pages