Vous recherchez une actualité
Actualités

Santé MUSCULAIRE: 2 protéines qui font le secret des beaux muscles

Actualité publiée il y a 7 années 11 mois 5 jours
PLoS Biology

Elles s’appellent « Jamb et Jamc », ces deux protéinesessentielles pour la fusion des cellules musculaires et le développement des fibres musculaires, découvertes par des chercheurs britanniques du Wellcome Trust. Une découverte, publiée dans l'édition du 14 décembre de la revue PLoS Biology, qui pourrait nous aider à mieux comprendre et traiter les maladies telles que l’atrophie musculaire troubles, certaines maladies des os au cours de la croissance, pour lesquelles la fusion cellulaire est une caractéristique importante.

Les chercheurs ont cherché durant des décennies à identifier les protéines essentielles à la formation des muscles», explique le Dr Gareth Powell, l'un des auteurs de l'étude. Cette équipe démontre que Jamb et Jamc, deux protéines de surface cellulaire, interagissent directement sur les cellules voisines pour leur permettre de fusionner et de former une fibre musculaire normale. La perte de fonction d'une de ces protéines empêche la fusion cellulaire qui permet la formation du muscle. En particulier, la fixation de Jamc semble essentielle pour la reconnaissance et l'adhérence des cellules musculaires, des conditions préalables à leur fusion.


C'est sur des embryons de poissons zèbres que son équipe a étudié le rôle de ces protéines. Les embryons ont été modifiés et l'absence de l'une ou l'autre des protéines entraîne l'échec, alors, de la formation de fibres musculaires normales. Les muscles obtenus en l'absence de ces protéines comportent beaucoup plus de fibres mais ces fibres sont bien plus minces.

Au-delà de la fusion musculaire : Cette découverte a des implications importantes pour la compréhension des mécanismes biologiques de la réparation mais aussi du développement musculaire. Mais c'est aussi le premier exemple d'une paire de protéines de surface de cellule de vertébrés, essentielle pour la fusion cellulaire, et au-delà de la fusion musculaire.

L'expression de ces deux protéines n'est pas restreinte aux cellules musculaires mais concerne aussi d'autres types de tissus. Les chercheurs suggèrent que des protéines complémentaires à Jamb et Jamc sont nécessaires pour compléter le processus de fusion. Mais cette recherche représente une étape importante dans la compréhension plus de la fusion cellulaire qui pourrait déboucher sur de nouveaux traitements des troubles musculaires.

Sources: PLoS DOI: 10.1371/journal.pbio.1001216 Jamb and Jamc Are Essential for Vertebrate Myocyte Fusion et Welcome Trust Sanger Institute « The mystery behind the building of muscle

Accéder aux dernières actualités sur les Maladies musculaires

Autres actualités sur le même thème