Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉCURITÉ routière: La conduite « en état de cannabis » double le risque d'accident mortel

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 1 semaine
BMJ

C’est la seconde étude à suggérer récemment que la conduite en ayant fumé du cannabis, double le risque d’accident mortel. Ces conclusions d’une méta-analyse de la Dalhousie University (Canada), publiées dans l’édition en ligne du 9 février du BMJ, confirment totalement les résultats d’une grande étude de l’Université de Columbia, soutenue par le National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism (NIH) et publiée en octobre dernier dans la revue Epidemiologic Reviews.

Cette analyse a regardé le risque d'accidents chez les conducteurs qui ont consommé du cannabis dans les 3 heures précédant la conduite à partir des données de 9 études représentant au total 49,411 participants. Cet examen est néanmoins le premier à examiner les études observationnelles sur le sujet, sous le seul angle de la consommation de cannabis et non d'autres substances.


Le cannabis, rappellent les auteurs, est la substance illicite la plus consommée dans le monde et son usage est en augmentation. Le cannabis est fréquemment consommé –comme l'alcool- avant de prendre son véhicule, et les auteurs citent une étude écossaise indiquant que 15% des conducteurs âgés de 17 à 39 ans admettent consommer régulièrement du cannabis dans les 12 heures qui précèdent la conduite.

Les données prises en compte dans cette analyse correspondent à des accidents de véhicules automobiles ou motos de tous types sur route publique et aux résultats obtenus soit par analyse de sang soit par test rapide de détection.

Les résultats montrent que si le cannabis est consommé avant de conduire, le risque de collision est presque doublé par rapport à celui de conducteurs qui n'ont consommé ni drogues, ni alcool : Conduire sous l'influence du cannabis était associée à une augmentation significative du risque de collisions de véhicules automobiles neufs par rapport à la conduite irréprochable (OR : 1,92 IC : 95% de 1,35 à 2,73). L'estimation du risque de collision apparaît encore plus élevé dans les études cas-témoins (OR : 2,79) et dans les études centrées sur les collisions mortelles (OR : 2,10 de 1,31 à 3,36). Les scientifiques rappellent que la consommation de cannabis altère les réflexes moteurs essentiels pour la sécurité routière, ce qui augmente le risque de collisions.

Dans un éditorial, un expert de l'Université du Queensland prône les avantages du dépistage de drogues en bordure de route.

Source: BMJ 2012;344doi: 10.1136/bmj.e536 Published 9 February 2012 “Acute cannabis consumption and motor vehicle collision risk: systematic review of observational studies and meta-analysis

Lire aussi : Sécurité routière: Le CANNABIS double le risque d'accident mortel

Accéder aux dernières actualités sur le Cannabis

Autres actualités sur le même thème