Actualités

SEMAINE de la VACCINATION : Grande priorité, la rougeole

Actualité publiée il y a 11 années 2 mois 2 semaines
OMS

La Semaine européenne de la vaccination a lieu du 26 avril au 2 mai 2011. Cette semaine prend pour priorité la vaccination contre la rougeole, depuis au moins quatre ans. Pour quelle raison ? Réponse : l’Europe s'est laisse envahir par une recrudescence des cas de rougeole et surtout la France ! Dès mars, les professionnels de santé ont reçu, par l'intermédiaire des centres de documentations des CHU un rappel et des bons de commandes de documents pour sensibiliser et informer le grand public, mais aussi les autres professionnels de santé, sur la vaccination et ses actualités.

Pour la cinquième année consécutive en France, le Ministère de la santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) coordonnent au niveau national la Semaine européenne de la vaccination. Lancée en 2005 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cette Semaine a pour objectifs de rappeler à la population qu'il est important de se faire vacciner et de mettre à jour ses vaccinations.


Malgré les progrès réalisés dans la lutte contre les maladies infectieuses, la couverture vaccinale reste encore insuffisante et la France fait, pour 2010, partie des pays qui marquent la plus forte progression du nombre de cas. Ainsi, en France, et a fortiori après l'échec de la campagne de vaccination anti-H1N1, l'objectif de cette Semaine de la vaccination est avant tout de favoriser une meilleure compréhension des enjeux de la protection vaccinale.

Ainsi, en France, le nombre de cas de rougeole a été multiplié par plus de 100 entre 2007 et 2010, passant de 44 à près de 5.000 cas déclarés. Cette épidémie est due en partie à une vaccination insuffisante (une seule dose au lieu de deux), et pourrait être éliminée si plus de 95 % de la population était protégé.

Depuis 5 ans, les autorités des pays du nord de l'Europe (Suisse, Autriche, Allemagne, Norvège) ont réagi : vaccination des enfants non immunisés dans les écoles touchées (notamment celles où l'on refuse la vaccination pour des raisons anthroposophiques), les centres d'accueil et autres, distribution d'information dans les institutions touchées, articles dans la presse pour conseiller la vérification du statut vaccinal, rattrapage vaccinal, vaccination des adultes non immunisés, éviction des écoles des enfants non vaccinés et possibles cas-contacts, fermeture temporaire des écoles affectées, présentation du certificat de vaccination (complète) pour réintégrer une école…

.

La Semaine est également l'occasion de faire le point sur les pratiques, les connaissances et les représentations des patients mais aussi des médecins, et inciter ces derniers à vacciner et plus particulièrement contre la rougeole, priorité de la Semaine pour cette année.

Toutes les régions françaises participeront à cette Semaine et mettront en place des actions de communication, d'information, de sensibilisation... en direction du grand public et des professionnels de santé.
L'OMS Europe apporte son soutien logistique aux autorités sanitaires des pays européens, au Centre européen pour la prévention et la maîtrise des maladies (ECDC) et le réseau EUVAC.NET (www.euvac.net) , qui coordonnent les activités épidémiologiques et celles des laboratoires de biologie chargés d'identifier les cas de rougeole avérés.

L'OMS Europe avait programmé l'éradication de la rougeole (et de la rubéole) en 2010 dans sa région, avec une couverture vaccinale supérieure à 95 % (2 doses de vaccin). Malheureusement, la Semaine européenne de la vaccination n'est pas un vaccin…