Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ: Le comportement de séduction opère déjà une sélection

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 4 jours
Université du Kansas

Êtes-vous plutôt physique, traditionnel, sincère, poli ou joueur ? Car chaque personne a une tactique bien différente pour communiquer son attirance pour quelqu’un. Cette recherche suggère que les comportements verbaux et non verbaux, en « phase de séduction » correspondent à de grands types de personnalité et que le mode de séduction est déjà en lui-même un mode de sélection.

Séduire c'est déjà révéler sa personnalité: Jeffrey Hall, professeur agrégé de sciences de la communication à l'Université du Kansas et auteur d'un ouvrage sur « 5 styles de flirt* » ou l'art d'attirer le « bon » partenaire, résume ses conclusions : « Votre type de comportement de séduction (ou de flirt) en dit long sur ce que vous en attendez ». Son étude a porté sur 51 couples hétérosexuels dont chaque partenaire avait décrit, via questionnaire, son type de comportement pour séduire. Les participants devaient interagir avec un partenaire qu'ils ne connaissaient pas, pendant 10 à 12 minutes, tout en étant filmés. De petites cartes les aidaient à poser des questions pour en apprendre davantage sur leur interlocuteur et animer la conversation. A l'issue de ce court entretien, chacun devait rapporter son niveau d'attirance pour son interlocuteur. Les auteurs ont également étudié les vidéos.


Au final, 36 indices de « flirt » ou séduction ont été identifiés, dont,

Sur le plan verbal,

- faire des compliments,

- poser des questions sur l'autre,

- révéler des informations sur soi,…

et non verbal, comme,

- frôler la jambe de son interlocuteur,

- lui effleurer la main,

- se pencher en avant,

- manipuler nerveusement un objet,

- acquiescer de la tête….

Chacun de ces indices peut dénoter une attraction physique , en fonction du style de séduction. Et, au fur et à mesure que la conversation s'anime entre les 2 participants ces indices deviennent de plus en plus révélateurs de leur type de comportement. Ainsi,

· Le type « sincère » communique son attirance en se racontant en étant plus attentif à l'autre et plus calme. « Les femmes sincères sourient plus et leur regard timide est un signe révélateur d'intérêt », commente l'auteur.

· Le type « traditionnel » qui consiste à laisser à l'homme le premier pas, est plus ouvert à l'interaction et adopter une posture ouverte. Les femmes « traditionnelles » vont juste effleurer la main de leur interlocuteur et parfois le taquiner gentiment.

· Le type « poli » exclut tout contact physique, reste très respectueux, mais est presque un obstacle en cas d'attirance. Les séducteurs « polis » se penchent en arrière, élargissent encore plus l'espace les séparant de leur interlocuteur et utilisent plutôt des indices verbaux. Si un tel comportement évoque le manque d'intimité pour la plupart des gens, il dénote d'une attirance réelle chez ce type de séducteur.

· Le style « physique » qui s'exprime plus par « le langage du corps » a tendance à réduire les compliments en cas d'attirance pour l'autre. Ces séducteurs en général habitués à pratiquer le flirt sont peu dans leur élément et manquent de confiance en entretien en face à face.

Cette petite analyse explique pourquoi, en étant de « types » différents, deux personnes peuvent ne pas percevoir ces signaux de séduction.

Sources: Journal of Nonverbal Behavior March 2015 DOI10.1007/s10919-014-0199-8 The Verbal and Nonverbal Correlates of the Five Flirting Styles

et Hall: “The Five Flirting Styles: Use the Science of Flirting to Attract the Love You Really Want" (Harlequin, 2013) (visuel © Jeanette Dietl - Fotolia.com)

Lire aussi: PSYCHO: Le pouvoir s'exerce aussi au ton de la voix

SÉDUCTION: La largeur du visage d'un homme, un marqueur de domination

SÉDUCTION: Le timbre de voix oriente le choix du partenaire -

Autres actualités sur le même thème