Vous recherchez une actualité
Actualités

THÉRAPIE COGNITIVO-COMPORTEMENTALE: Parler permet de ne plus déprimer

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 5 jours
BMJ

Parler apparaît comme une thérapie, simple, naturelle et, en plus, au moins aussi efficace que les antidépresseurs, constate cette étude qui appelle à proposer aux patients atteints de dépression même sévère, les 2 options, thérapie cognitivo-comportementale ou traitement médicamenteux. Les conclusions, publiées dans le Lancet sont donc très en faveur des thérapies cognitivo-comportementales (TCC).

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La TTC peut donc être mise sur le plan que les antidépresseurs comme la paroxétine, le citalopram et la fluoxétine, 2 traitements à envisager, bien sûr, en fonction du patient. La TTC, une thérapie par la parole peut donc aider de manière efficace les patients à modifier leurs comportements négatifs et à penser de manière plus positive.


Cette méta-analyse de chercheurs de l'Université de Caroline du Nord constate que les 2 thérapies « travaillent » à peu près de manière similaire, pour le traitement initial des patients à dépression modérée à sévère.
L'analyse qui a porté sur 11 études impliquant au total 1.511 patients, conclut que les patients traités par antidépresseurs et les patients traités par TCC sont tout aussi susceptibles de répondre au traitement.
Les chercheurs n'identifient ici aucune différence dans les résultats entre les personnes prenant des antidépresseurs seuls, et ceux traités avec des antidépresseurs+ TCC.

S'il faut rester prudent dans l'interprétation des résultats, ceux-ci suggèrent a minima que la TCC devrait être « essayée » seule ou en complément des antidépresseurs. Les 2 options devraient donc être proposées aux patients.

Autres actualités sur le même thème