Vous recherchez une actualité
Actualités

TUBERCULOSE: La résistance a aussi ses tests de diagnostic rapides

Actualité publiée il y a 7 années 4 jours 16 heures
European Lung Foundation

3 nouveaux tests diagnostiques rapides pourraient représenter une alternative efficace aux tests standards pour diagnostiquer correctement et 4 fois plus rapidement la résistance aux médicaments, révèle cette recherche de l’Université de Californie, présentée le 8 Septembre au Congrès annuel de l’European Respiratory Society (Barcelone). Au-delà des critères d’efficacité, cette étude appelle au diagnostic précoce des résistances permettant non seulement de cibler plus rapidement le traitement mais aussi de prévenir le développement de nouvelles résistances aux médicaments.

Les données de surveillance de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estiment la prévalence de la tuberculose multi-résistante (MDR-TB) à 440.000 cas dont 150.000 décès et à 25 à 50.000 cas la prévalence de la tuberculose extrêmement résistante (XDR-TB). La XDR-TB est présente aujourd'hui dans au moins dans 58 pays. Une partie de l'augmentation de la résistance est liée en grande partie est liée à des problèmes de gestion de la maladie. Des tests de sensibilité aux médicaments sont donc effectués chez les personnes atteintes de tuberculose pour identifier à quels médicaments les bactéries de la tuberculose sont sensibles ou résistantes. Il est essentiel, écrivent les auteurs, que les résistances soient identifiées le plus tôt possible, en particulier pour les patients atteints de tuberculose extrêmement résistante (XDR- TB), dont la survie est menacée à court terme. Or les tests de sensibilité standards nécessitent un délai compris entre 21 jours et 3 mois, lié à la mise en culture des prélèvements.


Cette étude a testé 3 méthodes d'analyse, le pyroséquençage, une technique de séquençage de l'ADN, le test génétique GenoType® Mycobacterium CM de Hain, un test commercial qui détecte les mutations génétiques dans les bactéries, et le MODS test qui passe au crible les prélèvements au microscope. Les chercheurs ont évalué l'efficacité des nouveaux tests sur plus de 1.000 patients en Inde, en Moldavie et en Afrique du Sud vs les tests standards pour détecter les résistances aux médicaments (isoniazide, rifampicine, moxifloxacine, ofloxacine , amikacine, capréomycine et kanamycine). L'analyse conclut à,

· 15 jours de délai pour obtenir les résultats via MODS,

· 8 jours pour le pyroséquençage,

· 5 jours pour le test de Hain.

· Le test MODS, bien que « plus lent » est le moins coûteux.

Ces 3 tests qui apportent des résultats identiques au test standard, sont donc présentés comme une alternative plus rapide pour identifier les patients qui ont besoin de thérapies spécifiques.

Source: European Lung Foundation via Eurekalert (AAAS) Rapid diagnostic tests decrease waiting time for drug-resistant TB patients (Vignette MODS)

Lire aussi :

TUBERCULOSE: Décryptage génétique de ses multi-résistances -

TUBERCULOSE: Halte aux tests sanguins non homologués -

Accéder aux dernières actualités sur la Tuberculose

Autres actualités sur le même thème