Vous recherchez une actualité
Actualités

VIH: L'essai Ipergay sous vigilance d'un Comité associatif indépendant

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 1 semaine
Essai

Un Comité associatif indépendant a été mis en place autour de l'essai ANRS IPERGAY, l’essai biomédical d’Intervention Préventive de l'Exposition aux Risques avec et pour les gays (PrEP). C’est la première fois qu’un tel comité est mis en place autour d’un essai de prévention en France. Aujourd’hui, le Comité précise son indépendance et rôle critique, de vigilance et d’information.

Au printemps 2011, un Comité associatif a été créé au sein de l'essai, à la suite d'une consultation communautaire menée auprès de plus de 400 personnes sur l'opportunité d'un essai de PrEP. Ce comité associe des associations de lutte contre le VIH/sida et des associations LGBT, aussi bien de Paris Île-de-France que de province, qui couvrent un large éventail des sensibilités du monde LGBT ou de la prévention du VIH, afin de représenter au mieux les intérêts des gays.


Le Comité associatif est totalement indépendant et son mode de fonctionnement se fait au consensus des associations représentées. Il n'a pas de rôle décisionnel au sein de l'essai, mais est une instance consultative pour les chercheurs et l'ANRS. Si les modalités de l'essai, et notamment l'existence d'un bras placebo, ont bien été discutées avec le Comité associatif, celui-ci n'a pas « validé » ces modalités, afin de laisser tout pouvoir de décision aux chercheurs et de conserver sa totale indépendance de l'ensemble des parties prenantes de l'essai.

…critique et vigilant : Le comité associatif a pour première mission « d'émettre un regard critique sur l'essai, son déroulement et sa mise en œuvre : schéma, communication, recrutement, accompagnement des participants, information et consentement, sécurité des participants ». A ce titre, il se donne pour rôle de vérifier l'exactitude, l'honnêteté, la compréhension par tous des messages d'information sur l'essai, que ce soit en amont lors de l'information en vue du recrutement de participants dans Ipergay ou au cours de l'essai lui-même. Le comité est ainsi particulièrement vigilant sur la communication autour du placebo et sur le fait que les messages diffusés permettent à un participant de prendre sa décision de la façon la plus éclairée possible.

D'ici l'été, le Comité se rendra dans les trois centres hospitaliers assurant le suivi des participants à l'essai Ipergay, pour s'informer du déroulement concret du recrutement et du suivi des participants et pouvoir informer les gays en cas de dysfonctionnements dans la qualité de l'information des participants.

Autres actualités sur le même thème