Vous recherchez une actualité
Actualités

ADDICTION au jeu et comportements sexuels à risque chez l'adolescent

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 1 semaine
Addictive Behaviors

Ces deux comportements seraient bien liés, concluent ces chercheurs de l'Université Columbia, en particulier durant l'adolescence, une période de prise de risques. Les conclusions, présentées dans la revue Addictive Behaviors mettent en avant l’association, à la pratique intensive de jeux, des risques de grossesse non désirée et d’infection sexuellement transmissible.


Les chercheurs ont suivi le comportement de 427 participants afro-américains âgés de 18 ans, leur pratique du jeu et leurs pratiques sexuelles. Ont également été pris en compte les facteurs de confusion possibles, comme les données sociodémographiques, l'impulsivité, la dépression, l'anxiété, la consommation d'alcool et l'usage de drogues.

· 49 % ont pratiqué le jeu au moins une fois avant l'âge de 18 ans,

· 35 % ont eu des rapports sexuels à l'âge de 13 ans, 89 % avant 18 ans.

· Parmi les joueurs de 18 ans, 46 % sont des joueurs fréquents.

· Les jeunes qui s'adonnent au jeu sont,

- deux fois plus susceptibles d'avoir des rapports sexuels avant l'âge de 18 ans (OR : 2,29)

- ont des niveaux plus élevés d'impulsivité dès l'âge de 13 ans (définis comme > au 75è percentile),

- plus susceptibles d'entraîner ou de vivre une grossesse non désirée.

Enfin, parmi les jeunes sexuellement actifs, la proportion de joueurs est également plus importante.

Une combinaison des comportements à risque chez les jeunes : Des résultats complémentaires de ceux de précédentes études qui montrent un phénomène d'agrégation des comportements à risques chez les jeunes, dont la polyconsommation de substances. Le Dr Silvia Martins, professeur agrégé d'épidémiologie à l'École Mailman et auteur principal de l'étude conclut : « Les jeunes ne sont pas seulement vulnérables à l'addiction au jeu, mais à de nombreux autres risques associés, à leurs conséquences financières, pénales et psychiatriques d'abord, mais aussi au risque des autres comportements à risque comme les pratiques sexuelles à risque ». L'auteur recommande donc une prévention globale, ciblant l'ensemble de ces comportements problématiques, mais visant aussi l'amélioration des compétences de prise de décision chez les jeunes, pour leur apporter les moyens d'opter pour des comportements plus sécuritaires.

Source: Addictive Behaviors 12 February 2014 doi.org/10.1016/j.addbeh.2014.02.002 Gambling and sexual behaviors in African-American adolescents

Lire aussi: ADDICTIONS chez l'Ado: Éviter l'expérimentation, la meilleure des préventions

Pour en savoir plus sur la Santé de l'Adolescent

Autres actualités sur le même thème

Pages