Vous recherchez une actualité
Actualités

ALCOOL et MÉDICAMENTS: Quel risque d'interactions?

Actualité publiée il y a 4 années 5 mois 2 semaines
Alcoholism: Clinical and Experimental Research

Cette étude des National Institutes of Health, donc américaine, apporte néanmoins une idée de l’ampleur du risque absolu d'interactions médicamenteuses avec l’alcool: 71% de la population adulte consomme de l’alcool, de manière ponctuelle, modérée ou régulière, dont 42%, avec des médicaments connus pour interagir avec l'alcool. Une association dangereuse constatée tout particulièrement chez les plus de 65 ans, un groupe d’âge surmédiqué et dont 78% déclarent l'utilisation conjointe de médicaments et d’alcool.

Les médicaments en question sont surtout ceux prescrits pour des maladies chroniques courantes comme la dépression, le diabète et l'hypertension artérielle. Les effets des interactions ? Ils varient de symptômes légers comme des nausées, maux de tête et perte de coordination à des symptômes plus sévères allant jusqu'à l'hémorragie interne, des troubles cardiaques ou des difficultés respiratoires.


Les chercheurs ont analysé les données de consommation d'alcool et de traitements médicamenteux de plus de 26.000 adultes âgés de 20 ans et plus participant à la cohorte National Health and Nutrition Examination Survey (1999-2010) . Si les données ne permettent pas de vérifier les chevauchements dans le temps alcool/médicaments, elles permettent d'aboutir à un taux possible de risque d'interaction chez 42% des participants consommateurs d'alcool. Précisément,

· La prévalence totale de la prise de médicaments à interaction possible avec l'alcool s'élève à 42,8% Parmi les « buveurs », la prévalence ajustée s'élève à 41,5%,

· Parmi les participants âgés de ≥65, la prévalence totale de la prise de médicaments à interaction possible avec l'alcool s'élève à 78,6%

· Parmi les participants âgés de ≥65, la prévalence ajustée chez les buveurs actuels s'élève à 77,8% Les médicaments à interaction possible les plus couramment par les consommateurs actuels d'alcool sont des médicaments pour les troubles cardiovasculaires, du système nerveux central et métaboliques.

Le Dr Rosalind Breslow du National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism (NIAAA/NIH) et auteur principal de l'étude conclut : « Un pourcentage important de personnes qui boivent régulièrement, en particulier parmi les personnes âgées, pourrait être à risque d'interactions médicamenteuses avec l'alcool. Elles doivent préciser à leur médecin ou leur pharmacien leur habitudes de consommation et vérifier le risque d'interaction avec les médicaments prescrits ».

Source: Alcoholism: Clinical and Experimental Research 16 JAN 2015 DOI: 10.1111/acer.12633

Prevalence of Alcohol-Interactive Prescription Medication Use Among Current Drinkers: United States, 1999 to 2010

Lire aussi: ALCOOL et MÉDICAMENTS: Attention aux interactions -

Autres actualités sur le même thème