Actualités

ALZHEIMER: Encore un nouveau test sanguin pour dépister la maladie?

Actualité publiée il y a 11 années 2 mois 1 jour
Journal of Alzheimer's Disease

Encore un nouveau test sanguin qui permet de dépister la maladie d'Alzheimer? Mais celui-ci pourrait bientôt être mis sur le marché grâce à cette étude innovante menée par l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), co-financée par National Institutes of Health (NIH). Les résultats qui montrent un diagnostic biochimique unique de la maladie, sont publiés dans l'édition de mai du Journal of Alzheimer's Disease.

« Jusqu'à présent, à l'exception d'une analyse post mortem des tissus cérébraux, aucun outil ne permettait de diagnostiquer la maladie d'Alzheimer de façon définitive, déclare le Dr Vassilios Papadopoulos, directeur de l'Institut de recherche du CUSM. Notre étude clinique démontre qu'un test sanguin non-invasif basé sur un processus biochimique peut permettre de diagnostiquer cette maladie de façon précoce, et de la différencier des autres types de démences. »


Le Dr Papadopoulos et ses collaborateurs ont basé leur test sanguin de la maladie d'Alzheimer sur une hormone sécrétée par le cerveau : la déhydroépiandrostérone (DHEA). Cette hormone est présente en concentration élevée dans le cerveau où elle a de nombreux effets biologiques. À l'aide du processus chimique d'oxydation, les chercheurs ont réussi à favoriser la production de DHEA dans des prélèvements sanguins effectués chez des patients non atteints de la maladie d'Alzheimer.A contrario, l'oxydation du sang chez les patients atteints de la maladie n'a pas conduit à une augmentation de la DHEA.

Production de DHEA et bilan cognitif: « Il existe une nette corrélation entre l'incapacité à produire suffisamment de DHEA par oxydation dans le sang et le degré de détérioration cognitive des patients atteints de la maladie d'Alzheimer », explique le Dr Papadopoulos.

Nous avons démontré que nous pouvions détecter cette maladie, de façon précise et répétée, avec de petits échantillons sanguins. Ce test nous a également permis de poser un diagnostic différentiel à des stades précoces de la maladie, ce qui signifie qu'il peut également être utilisé pour diagnostiquer la maladie d'Alzheimer à ses débuts. Enfin, la mise en place d'un traitement dépend de la fiabilité du diagnostic.