Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du CÔLON: Quand l'alcool s'ajoute aux antécédents familiaux

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 3 semaines
American Journal of Clinical Nutrition

Cette étude de la Boston University basée sur les doonnées de près de 150.000 participants constate que les personnes qui ont des antécédents familiaux de cancer du côlon et consomment 4 unités d’alcool ou plus par jour ont un risque accru de cancer du côlon. Un risque multiplié par 2 ou 3…Des conclusions publiées dans l'édition du 30 janvier de l'American Journal of clinical Nutrition.

L'étude a porté, depuis 1980, sur 87.000 femmes et 47.000 hommes participant à la Nurses Health Study et la Health Professionals Follow-up Study et un total de 1.801 cas de cancer du côlon ont été diagnostiqués au cours du suivi de l'étude.


Quand l'alcool s'ajoute aux antécédents familiaux : Les auteurs constatent que les sujets ayant des antécédents familiaux, dont la moyenne la consommation d'alcool > 30 grammes par jour (soit environ 2,5 boissons ou 4 unités d'alcool) ont un risque multiplié par 2 ou 3 de cancer du côlon.

Ainsi, plus de 30g d'alcool par jour pour des sujets sans antécédents familiaux, aboutit à un risque relatif RR : 1,23 (IC : 95% de 0,96 à 1,57)

Ainsi, plus de 30g d'alcool par jour pour des sujets avec antécédents familiaux,

· aboutit à un risque relatif RR : 2,02 (IC : 95% de 1,30, 3,13), par rapport à des sujets non-buveurs

· aboutit à un risque relatif RR : 2,80 (IC : 95% de 2,00 à 3,91) par rapport à des sujets non-buveurs et sans antécédents familiaux

La consommation régulière de viande rouge, dont la viande fumée, un faible apport en folates, suggérant une moindre consommation de légumes verts et de céréales se confirment également comme des facteurs de risque. En revanche, les chercheurs n'ont pas trouvé d'association significative entre la consommation d'alcool et le cancer du côlon chez les sujets sans antécédents familiaux.

Cette étude soutient donc l'association entre des niveaux élevés de consommation d'alcool et le risque de cancer du côlon chez les sujets ayant des antécédents familiaux et surtout, recommande à toutes les personnes ayant des antécédents familiaux de cancer du côlon de s'abtenir de consommer de l'alcool.

Source: Am J Clin Nutr 2012;95:413. Alcohol consumption and the risk of colon cancer by family history of colorectal cancer.

Lire aussi: CANCER du COLON: Un super nutriment anti-cancer dans les fruits et légumes

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer du colon, colorectal

Accéder au dossier Alcoolodépendance, prévention, pathologies et traitements. Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages