Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: Quelques noix pour réduire le risque de moitié?

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 2 semaines
Nutrition and Cancer

Une étude qui vient conforter les effets bénéfiques des noix et le rôle vital de l’alimentation dans la santé. Car le risque de cancer du sein chute, de façon significative avec un apport modeste en noix dans le régime alimentaire, …chez la souris. Cette étude de l'Université Marshall publiée dans la revue Nutrition and Cancer est d’autant plus significative que les souris étaient génétiquement modifiées pour développer un cancer.

L'étude, dirigée par le Pr. Elaine Hardman, de l'école de médecine de Marshall a comparé les effets d'une alimentation standard et d'un régime alimentaire comportant une petite quantité de noix mais tout au long de la vie sur des souris génétiquement modifiées pour développer un cancer: De la conception par la mère, au sevrage, puis parv l'alimentation directe. Le montant de noix inclus dans le régime alimentaire équivaudrait à environ 60 g par jour pour les humains.


la taille des tumeurs étaient significativement inférieurs, le cas échéant, chez les souris sous régime incluant les noix. «La réduction est considérée comme très importante, surtout sur des souris génétiquement programmées pour développer un cancer, à un taux élevé", explique le Pr. Hardman. «Nous avons donc été en mesure de réduire le risque de cancer en présence même d'une mutation génétique préexistante."

Par analyse génétique, les chercheurs constatent que le régime au noix a modifié l'activité de plusieurs gènes déjà repérés pour leur rôle dans le développement du cancer du sein tant chez les souris que chez les humains. D'autres tests montraient que les augmentations en acides gras oméga 3 ne suffisent pas à déclencher un effet anti-cancer sauf avec apport accru en vitamine E.

Autres actualités sur le même thème