Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: Son fardeau représente près d'1% du PIB français

Actualité publiée il y a 6 années 1 semaine 2 jours
The Lancet Oncology

Un fardeau européen du cancer, estimé par des équipes de l’Université d’Oxford et du King's College London qui montre, en particulier, que 4 pays, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et la France font plus des deux tiers de la dépense européenne. Au total, 2,5 millions de personnes diagnostiquées avec le cancer et 1,23 million de décès par cancer, dans les 27 états membres de l'Union européenne (UE) entraînent, au-delà de la souffrance des patients et de leurs proches, un fardeau économique estimé aujourd’hui à 126 milliards. A eux-seuls les aidants familiaux représentent un coût estimé à plus de 20 milliards. Ces données, déjà présentées lors du Congrès 2012 de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) viennent d’être publiées dans le Lancet Oncology.

Un coût mesuré pour chaque état membre, en 2009, qui comprend celui des soins y compris les soins de support mais aussi de la perte de contribution économique. Ainsi, les chercheurs ont estimé les coûts de santé en soins dans le primaire, des consultations externes, des urgences, des hospitalisations et des médicaments ainsi que le coût des soins non rémunérés fournis par les aidants familiaux. Les dépenses des systèmes de soins européens s'élèvent à 51 milliards d'euros, médicaments compris, les décès et les incapacités représentent une perte de productivité estimée à 52 milliards d'euros et les soins bénévoles des aidants familiaux par exemple sont chiffrés à 23 milliards d'euros.


Au total, le coût des cancers s'élève pour la collectivité européenne à 126 milliards d'euros soit un équivalent moyen par citoyen de 102 €/an, mais très variable d'un état à l'autre, de 16 € par personne en Bulgarie à 184 € par personne au Luxembourg. A la France, le cancer a coûté près de 17 milliards d'euros, soit 0,9% de son PIB. Enfin, les auteurs précisent que les soins des aidants naturels, évalués à 23 milliards, représentent environ 3 milliards d'heures de soin, pour l'Europe.

Les 4 types de cancers les plus coûteux au global sont le cancer du sein, le cancer colorectal, du poumon et de la prostate. A eux-seuls ces 4 types de cancers entraînent près de la moitié de tous les nouveaux diagnostics de cancer et de décès liés. Le cancer du poumon, en particulier est celui qui entraîne les coûts les plus élevés soit près de 20 milliards et la plus grande perte de productivité. A lui-seul, il représente 15% du fardeau total. Vient ensuite le cancer du sein (15 milliards d'euros soit 12% du fardeau), le cancer colorectal (13,1 milliards d'€, 10%), et le cancer de la prostate (8,4 milliards d'€, 7%).

Des inégalités flagrantes entre pays : Des données qui doivent permettre de prioriser les investissements, dont ceux affectés à la recherche, par type de cancer, de situer les coûts du cancer en rapport avec les autres maladies -A titre d'exemple, le coût économique de la pneumonie dans l'UE s'élève à 10 milliards d'euros par an- et de regarder plus avant les raisons d'une telle inégalité entre les pays qui reflètent, bien évidemment, une inégalité d'accès aux soins et aux traitements.

Source: The Lancet Oncology 14 October 2013 doi:10.1016/S1470-2045(13)70442-X Economic burden of cancer across the European Union: a population-based cost analysis

Lire aussi: CANCER en UE: Un fardeau économique de 124 milliards d'euros

Autres actualités sur le même thème