Vous recherchez une actualité
Actualités

CELLULES SOUCHES: Une injection de moelle osseuse pour réparer le cœur

Actualité publiée il y a 7 années 5 mois 1 jour
JAMA et ACC

La greffe autologue de cellules souches de moelle osseuse (Visuel) serait une option possible pour les patients atteints de cardiopathie ischémique. Leurs propres cellules souches injectées par cathéter dans le cœur se montrent capables de réparer les zones endommagées et de rétablir une partie de la « fraction d’éjection », selon cette étude, soutenue par les NHLBI, présentée le 24 mars à la 61st réunion annuelle de l’American College of Cardiology (ACC) et publiée dns la revue Jama.

L'étude Focus, est la plus grande étude à tester l'injection de cellules souches du patient, pour réparer les zones endommagées du cœur chez les patients atteints de cardiopathie ischémique chronique et de dysfonction ventriculaire gauche.


Cette étude multicentrique a été menée sur 92 patients de 5 sites de cardiologie, entre avril 2009 et avril 2011, pour évaluer traitement par cellules souches vs placebo. Les patients symptomatiques, âgés en moyenne de 63 ans, présentaient une cardiopathie ischémique chronique et une fraction d'éjection inférieure à 45% ainsi qu'une insuffisance cardiaque et / ou une angine de poitrine. Ces patients n'avaient plus d'autres options, la prise en charge médicale standard ayant échoué à améliorer leurs symptômes, expliquent les auteurs de l'Institut de cardiologie de Minneapolis.

La moelle osseuse a été prélevée et traitée puis les médecins ont par cathéter inséré dans le ventricule gauche, injecté 100 millions de cellules souches sur les différents sites qui présentaient des lésions. Les chercheurs constatent que la fraction d'éjection ventriculaire augmente d'un montant faible mais significatif (2,7%) chez les patients ayant reçu cette greffe de cellules souches et que cette amélioration est corrélée avec le nombre de cellules progénitrices (CD34 + et CD133 +) de la moelle osseuse du patient.

« La thérapie cellulaire permet de mieux traiter cette population de patients à haut risque », confirme le Dr Timothy D. Henry, cardiologue et directeur de recherche à l'Institut de cardiologie de Minneapolis.

Sources: American College of Cardiology's 61st Annual Scientific Session , JAMA 2012;307(16):doi:10.1001/jama.2012.418 “Effect of Transendocardial Delivery of Autologous Bone Marrow Mononuclear Cells on Functional Capacity, Left Ventricular Function, and Perfusion in Chronic Heart Failure” et via Eurekalert (AAAS) Study examines treatment of heart failure with bone marrow cells

Autres actualités sur les Cellules souches

Autres actualités sur le même thème