Vous recherchez une actualité
Actualités

CRISE CARDIAQUE: Les OMEGA 3 pas si efficaces que ça

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 1 semaine
NEJM

Cette nouvelle large étude menée sur plus de 12.000 patients confirme que les omega-3 ne protègent pas contre les crises cardiaques, les patients présentant des facteurs de risque cardiovasculaires. Ces conclusions, publiées dans le New England Journal of Medicine, viennent confirmer celles de plusieurs études précédentes.

En effet, d'autres études, comme celle publiée dans le Jama qui portait sur plus de 70.000 personnes, avaient déjà réfuté toute association positive entre une supplémentation en acides gras polyinsaturés oméga-3 et un moindre risque de décès d'origine cardiaque, de crise cardiaque ou d'AVC. Cependant, d'autres études menées chez des patients à antécédents d'infarctus du myocarde avaient montré une réduction des arythmies mortelles, ce que cette étude contredit.


Ici, c'est un essai clinique en double aveugle, contrôlé par placebo, mené sur une cohorte de 12.513 patients suivis par un réseau de 860 médecins généralistes italiens. Les patients présentaient de multiples facteurs de risque cardio-vasculaire ou une maladie vasculaire, mais n'avaient pas d'antécédent de crise cardiaque. Assignés au hasard à des acides gras oméga-3 (1 g par jour) ou à un placebo (huile d'olive), à 5 ans de suivi, ces participants ont été victimes de 1.478 événements cardiovasculaires dont décès, infarctus du myocarde non fatal et AVC non mortel.

  • Or le taux constaté à 5 ans chez les témoins sans oméga-3, soit 11,7% vs chez les participants ayant reçu les oméga-3, soit 11,9% montre que la consommation quotidienne d'acides gras oméga-3 n'a pas permis de réduire la morbidité cardiovasculaire ou la mortalité chez ces patients à risque.
  • Le taux de décès de causes cardiovasculaires de 2,3% pour le groupe oméga 3, vs 2,2% pour le groupe témoin, montre également l'absence d'efficacité préventive des omega-3 sur le décès cardiaque.
  • La mort subite de crise cardiaque survenue chez 0,8% des participants du groupe oméga 3 vs 0,6% du groupe témoin confirme l'absence d'efficacité préventive des omega-3 sur le décès de crise cardiaque.
  • Enfin, aucune différence significative n'a été constatée dans le nombre d'hospitalisation pour causes cardiovasculaires entre les 2 groupes.
  • A noter, l'étude ne tenait pas compte du régime alimentaire des patients. Mais, néanmoins, les auteurs concluent à l'absence d'impact global des oméga-3 sur la mortalité cardiovasculaire. Cependant, ils s'accordent sur des effets possibles, néanmoins et compte-tenu des études précédentes, chez des patients atteints d'arythmie ventriculaire.

Source: New England Journal of Medicine May 9, 2013DOI: 10.1056/NEJMoa1205409 n−3 Fatty acids in patients with multiple cardiovascular risk factors

Accéder aux dernières actualités sur les Omega-3

Lire aussi : CARDIO: Remplacer les graisses saturées par des omega-6 n'est pas conseillé

OMEGA 3: Efficaces contre la crise cardiaque ?

RISQUE CARDIAQUE? Les omega-3 pas si efficaces que ça

Autres actualités sur le même thème