Vous recherchez une actualité
Actualités

Des PHTALATES identifiés dans plus de 100 médicaments et compléments alimentaires

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 4 semaines
Environmental Health Perspectives

Plus de 100 médicaments et compléments alimentaires contiennent des phtalates, révèlent ces chercheurs américains qui publient leurs résultats dans l’édition du 15 décembre de la revue Environmental Health Perspectives. Des phtalates qui entrent dans la composition de ces produits pharmaceutiques comme ingrédients inactifs et ne sont pas toujours mentionnés sur la notice. Un appel des chercheurs, car parmi ces phtalates, certains sont déjà démontrés comme toxiques, pourtant, aujourd’hui, impossible de connaître, pour de nombreuses posologies, la quantité exacte de phtalates présents et très peu d’études sur les effets de cette exposition à long terme par le biais des médicaments…

Ces scientifiques de la Boston University's Slone Epidemiology Center (SEC) et de la Harvard School of Public Health, montrent que des phtalates tels que le phtalate de dibutyl (DBP- voir effets ci-contre) et le phtalate de diéthyle (DEP) sont utilisés comme ingrédients inactifs dans des médicaments approuvés- ici par la FDA- des médicaments pour remplir toute une variété de fonctions. Le plus souvent, ils sont utilisés dans l'enveloppe du produit pharmaceutique, comme la capsule, pour contribuer à cibler la livraison des ingrédients actifs à une zone spécifique du tractus gastro-intestinal, ou à gérer leur libération progressive dans le temps. Les auteurs rappellent –voir tableau- que certains de ces phtalates, dont le DBP sont connus pour être responsables d'effets néfastes sur développement et la reproduction des animaux de laboratoire et que des études chez l'Homme suggèrent leur rôle de perturbateur endocrinien, en particulier sur la reproduction masculine.


Ce sont plus de 100 médicaments ou compléments alimentaires contenant des phtalates qui viennent d'être identifiés par ces chercheurs américains, dont 50 sur ordonnance, 40 en OTC et 26 compléments alimentaires comportant des notices indiquant « DEP ou DBP « . En outre, un grand nombre de notices de produits précisent comporter des phtalates dont la toxicité n'est pas très bien connue mais alors souvent utilisés en combinaison avec d'autres phtalates bien connus.

"Etant donné les millions de produits consommés (sur ordonnance, en vente libre et compléments alimentaires), il est difficile de savoir exactement combien contiennent réellement des phtalates. Cependant, il est important d'identifier les médicaments spécifiques qui ont inclus les phtalates dans les leurs formulations ", résume l'auteur principal, le Pr. Kathy Kelley, pharmacien et chercheur à la BU.

Selon les chercheurs, les effets potentiels de l'exposition humaine à ces phtalates avec ces médicaments justifient une étude plus approfondie. «Les résultats actuels devraient aider les chercheurs à mener les études nécessaires sur les risques potentiels des phtalates, mais ces efforts sont limités par le manque de centralisation et d'informations publiquement disponibles sur la présence de phtalates dans les médicaments et compléments alimentaires", ajoute Kathy Kelley. Pour le chercheur, la quantité exacte de phtalates, en particulier de DBP devrait être parfaitement connue pour chaque forme posologique.

Source: Environmental Health Perspectives et Boston University Medical CenterResearchers identify phthalates in numeruous medicines and supplements

Accéder aux dernières actualités sur les Phtalates

Autres actualités sur le même thème