Vous recherchez une actualité
Actualités

DOULEUR, ÉPILEPSIE: Le nouveau médicament qui incite les neurones au calme

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 3 jours
PNAS

Il s’appelle encore le BL-7050 et pourrait soulager des millions de personnes qui souffrent de douleur neuropathique causée par des nerfs ou des dommages aux tissus liées à des tumeurs, le lupus ou encore le diabète. En inhibant la transmission des signaux de douleur dans tout le corps en ciblant un groupe de protéines qui agissent sur les canaux potassiques, ce médicament mise au point par l’Université de Tel Aviv (TAU) pourrait contrer l'hyperexcitabilité des neurones et soulager les troubles neurologiques dont l'épilepsie. Des résultats à paraître dans les Comptes-rendus de l’Académie des sciences américaine (PNAS) qui représentent un espoir pour des millions de personnes.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le plus souvent résistante aux principaux traitements de la douleur, dont l'ibuprofène et parfois même la morphine, la douleur neuropathique est responsable d'une incapacité permanente pour de nombreux malades.


Les chercheurs de la TAU, dont le professeur Bernard Attali et le Dr Asher Peretz du département de e physiologie et de pharmacologie de la Faculté de médecine Sackler, montrent que leur médicament inhibe la transmission des signaux de douleur dans tout le corps, dans des expériences in vitro et in vivo avec mesure de l'activité électrique des neurones. Le BL-7050 parvient à empêcher l'hyper-excitabilité des neurones et à réduire ainsi la douleur neuropathique mais aussi les crises d'épilepsie.

Comment fonctionne BL-7050? Le médicament cible un groupe de protéines qui agissent comme canal potassique. Le potassium joue un rôle crucial dans l'excitabilité des cellules, en particulier sur les neurones et les cellules cardiaques. Lorsque les canaux potassiques ne fonctionnent pas correctement, ces cellules sont sujettes à l'hyper-excitabilité, ce qui entraîne des troubles neurologiques et cardio-vasculaires telles que l'épilepsie ou les arythmies. Ce sont ces mêmes canaux potassiques qui véhiculent aussi des signaux de douleur neuropathique. L'équipe du Pr Attali a entrepris de développer un médicament qui pourrait se lier et stabiliser les canaux potassiques, conduire à la maîtrise de l'hyper-excitabilité des cellules et prévenir ainsi l'apparition de la douleur en gardant les canaux ouverts pour l'élimination du potassium.

Inciter les neurones au calme : En réussissant à contrôler l'excitabilité des neurones, l'équipe estime que BL-7050 pourrait soulager des centaines de millions de patients du monde entier qui souffrent de douleur neuropathique. La première phase des essais cliniques est déjà programmée et, lors des essais précliniques, testé chez des rats en crise d'épilepsie et affectés de douleur neuropathique, BL-7050 s'est déjà montré d'une grande efficacité. Les mesures des activités électriques des neurones confirment, avec le médicament, un retour au calme des neurones et l'inhibition des voies de la douleur.

Autres actualités sur le même thème