Vous recherchez une actualité
Actualités

Exercice AÉROBIE: Il muscle aussi l'hyppocampe des femmes âgées

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 2 semaines
British Journal of Sports Medicine

Reconnu comme le « meilleur » pour brûler les graisses, l’exercice aérobie, -c’est-à-dire mobilisant environ les 3 quarts de la capacité cardiaque- montre ici ses bénéfices sur la santé cognitive des femmes plus âgées. 2 séances d’exercice par semaine pourraient juguler le développement de la démence, conclut, dans le British Journal of Sports Medicine, cette équipe canadienne.

L'exercice aérobie est un exercice modéré qui mobilise en moyenne de 70% à 80% de la capacité cardiaque maximale. Il peut englober la marche, le jogging et la natation et s'avère avec cette étude le moyen le plus efficace de perdre du poids. Cependant, les exercices de résistance peuvent aussi contribuer à perdre du poids en augmentant le taux métabolique. Cette nouvelle étude confirme les bénéfices de l'aérobie sur la prévention des effets neurologiques liés à l'âge.


L'hippocampe est devenu une zone d'intérêt dans la recherche sur la démence parce qu'impliquée dans la mémoire verbale et l'apprentissage, très sensible aux effets du vieillissement et vulnérable aux dommages neurologiques. Or cette petite étude, qui a testé l'impact de différents types d'exercice sur le volume de l'hippocampe chez 86 femmes, âgées de 70 à 80 ans, à déficience cognitive légère, montre que
l'exercice aérobie régulier augmente la taille de l'hippocampe.

Ces participantes ont été réparties par groupe d'exercice, à raison de 2 fois 1 heure par semaine, durant 6 mois :

· Aérobie (marche rapide)

· Exercices de résistance (poids)

· Exercices d'équilibre et musculaires.

La taille de l'hippocampe a été évaluée –chez 29 participantes- en début et fin d'étude via IRM et leurs capacités cognitives (mémoire verbale et capacité d'apprentissage) par test (RAVLT : Rey Auditory Verbal Learning Test).

· Les résultats montrent que le volume total de l'hippocampe est significativement plus important chez les participantes du groupe aérobie.

· Aucune différence de volume de l'hippocampe n'a été observée dans les autres groupes.

Si ces résultats méritent confirmation, compte-tenu de la faiblesse de l'échantillon, les chercheurs suggèrent que exercice aérobique contribue à ralentir le rétrécissement de l'hippocampe et à freiner le développement de la démence chez des femmes déjà atteintes de déficience cognitive légère.

Les auteurs recommandent donc l'exercice aérobie régulier pour conjurer le déclin cognitif léger, en rappelant que dans le monde, chaque 4 s, c'est un nouveau cas de démence qui est diagnostiqué.

Des données également commentées dans le British Medical Journal (2).

N.B. Plusieurs études ont déjà suggéré cet effet bénéfique de l'exercice modéré en prévention du déclin cognitif. Citons cette étude du Center for BrainHealth de l'Université du Texas (UT) ou encore cette récente étude de l'Université de Göteborg qui recommande l'exercice, jeune, pour garder toute sa tête une fois plus âgé.

Source: British Journal of Sports Medicine 7 April 2014 doi:10.1136/bjsports-2013-093184 Aerobic exercise increases hippocampal volume in older women with probable mid cognitive impairment: a 6 month randomised controlled trial

BMJ 2014;348:g2672 Regular exercise increases brain's memory region in older women, Canadian study shows (Visuel © olezzo - Fotolia.com)

Lire aussi: OBÉSITÉ: L'exercice aérobie est le meilleur pour brûler les graisses

Autres actualités sur le même thème