Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE PHYSIQUE: Generation 100, l'étude qui regarde ses effets chez les plus âgés

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 2 semaines
BMJ Open

L’exercice physique peut-il prévenir les décès prématurés chez les personnes âgées? Cette étude, toujours en cours, de l’Université norvégienne des sciences et de la technologie, qui porte sur des participants âgés de 70 ans et plus, confirme un « effet préventif considérable sur la morbidité et la mortalité prématurée ». Des résultats à suivre, d’autant que les chercheurs testent à la fois l’exercice intense et modéré.

L'étude s'appelle Generation 100, elle vise à confirmer que la pratique de l'exercice physique, même après 70 ans, permet de préserver un bon niveau de qualité de vie mais aussi à établir des valeurs de référence pour le niveau de remise en forme, l'activité physique quotidienne, la force musculaire, la fonction pulmonaire, la fonction cognitive, la santé mentale et plus globalement la qualité de la vie et l'équilibre chez les plus âgés.


Le Dr Dorthe Stensvold, auteur principal de l'étude et son équipe ont suivi depuis 2012, 1.567 participants répartis, soit pour participer durant 5 ans à raison de 2 fois par semaine à des séances d'exercice physique intenses, ou encore d'intensité modérée, ou encore au groupe témoins qui ne bénéficiait que conseils sur la pratique de l'activité physique. Les participants ont subi des examens cliniques, des tests physiques, au départ de l'étude, à 1 an, et qui seront répétés à 3 puis 5 ans.

Les tout premiers résultats montrent que l'exercice a un effet préventif considérable sur la morbidité et la mortalité prématurée, écrivent les auteurs. Des résultats donc peu surprenants, et à suivre lors des prochaines analyses.

Source: BMJ Open 12 February 2015 doi:10.1136/bmjopen-2014-007519 A randomised controlled study of the long-term effects of exercise training on mortality in elderly people: study protocol for the Generation 100 study (Visuel@Andrea Hegdahl Tiltnes / NTNU)

Lire aussi: KINÉSIOLOGIE: Et si on prescrivait l'exercice physique?

EXERCICE PHYSIQUE: Il peut réduire de 30% le risque de chute chez le patient âgé –

EXERCICE PHYSIQUE: A 65 ans, le pratiquer intense ou modéré ? –

L'EXERCICE PHYSIQUE à l'âge mûr entretient le capital musculaire à vie –

EXERCICE PHYSIQUE: S'y mettre même après 60 ans, pour vieillir intelligent -

Autres actualités sur le même thème