Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: Les kilos pris en trop sont toujours là des années plus tard

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 4 jours
American Journal of Nutrition

Un gain de poids excessif durant la grossesse signifie plus de graisse corporelle et des kilos en trop des années plus tard, concluent ces chercheurs de l'Université de Columbia. Ces conclusions présentées dans l’American Journal of Nutrition montrent pour la première fois, l’association entre une prise de poids excessive pendant la grossesse et la rétention de ce surpoids post-partum. Ainsi, une mauvaise gestion du poids durant la grossesse mène fréquemment à l'obésité.


Surtout lorsqu'il s'agit de femmes ayant déjà un risque préalable de surpoids ou d'obésité, en raison d'un régime alimentaire malsain ou de facteurs socio-économiques défavorables. Car ces résultats sont basés sur les données de 302 mères afro-américaines ou dominicaines participant à Columbia Center for Children's Environmental Health Mothers and Newborns Study, une étude menée à Manhattan et dans le Bronx.

Avant la grossesse,

· 5% des participantes présentaient une insuffisance pondérale,

· 53% un poids normal,

· 20% un surpoids,

· 22% une obésité.

· 64% ont pris plus de poids que recommandé, durant leur grossesse,

· 38% étaient obèses 7 ans plus tard.

Ø L'analyse montre que les mères ayant pris un poids excessif durant leur grossesse ont un risque multiplié par 4 d'obésité, 7 ans après avoir accouché.

Des effets encore plus flagrants en cas de poids normal avant la grossesse : Ces effets d'une prise de poids excessive durant la grossesse sont encore plus flagrants chez les mères en insuffisance pondérale avant la grossesse et même de poids normal :

- Par exemple, pour une femme à IMC avant la grossesse de 22 (poids normal), une prise de poids élevée durant la grossesse est associée à une augmentation de 3% de la graisse corporelle et de 5,5 kilos 7 ans plus tard.

- Alors que chez une femme déjà en surpoids avant la grossesse, cet excès de prise de poids pendant, n'est pas associé à une augmentation significative du poids ou de la graisse corporelle.

Ainsi un excès de prise de poids durant la grossesse perdure à vie soulignent les auteurs qui rappellent que les lignes directrices prennent bien en compte le poids initial dans l'évaluation de la prise de poids idéale durant la grossesse : soit en cas de poids normal, une prise de poids de 11 à 15 kilos, et en cas de surpoids, de 6 à 11 kilos. Aux Etats-Unis, 47% des femmes dépassent ces recommandations. Ce gain de poids gestationnel excessif a donc des conséquences à long terme pour les femmes de poids normal ou un peu en surpoids avant la grossesse.

Autres actualités sur le même thème