Vous recherchez une actualité
Actualités

HÔPITAL: Vers la fin du secteur privé?

Actualité publiée il y a 9 années 10 mois 3 jours
Exercice professionnel

Des médecins qui pratiquent à l’hôpital jusqu’à 12 fois le tarif de l’Assurance maladie, c’est ce qu’avait dénoncé 60 millions de consommateurs. La fin du secteur privé, c'est ce que demandent aujourd’hui dans Libération près de 200 grands médecins hospitaliers. Un manifeste pour la fin des activités libérales dans les hôpitaux, des activités qui concerneraient 1.864 sur les 45.000 médecins hospitaliers. En mai dernier, la Caisse d’Assurance Maladie constatait que les taux de dépassement les plus élevés étaient relevés en secteur public et avait évoqué alors des limites : 30 % des actes réalisés au tarif conventionné et 70 % avec des dépassements d'honoraires ne dépassant pas 50 % du tarif de la Sécurité sociale. Or l'activité privée ne devrait pas dépasser 20% de l'activité des médecins.

«Nous, médecins des hôpitaux, déplorons les dérives de l'exercice privé à l'hôpital public. Ces dérives sont régulièrement dénoncées mais de fait tolérées et par la communauté médicale incapable d'imposer le respect des règles éthiques et par l'administration et le pouvoir politique incapables de faire respecter la loi »


Les signataires du Manifeste s'adressent au gouvernement pour solliciter une concertation avec les professionnels sur la suppression de l'exercice privé au sein de l'hôpital public, accompagnée de mesures permettant de rééquilibrer conditions et honoraires d'exercice en ville ou à l'hôpital. La question de la retraite des médecins hospitaliers est également évoquée avec une demande d'inclusion des primes et indemnités qui n'entrent pas totalement dans le calcul des retraites des médecins hospitaliers. La centralisation à l'hôpital ou au CHU de l'ensemble des rémunérations liées à l'activité privée des médecins hospitaliers, y compris hors pratique médicales, comme des collaborations avec l'industrie pharmaceutique, est également souhaitée. C'est donc une réforme complète de l'exercice médical qui est souhaitée par ces médecins signataires du Manifeste.

Autres actualités sur le même thème