Vous recherchez une actualité
Actualités

HYPERTENSION: La digoxine, un extrait de plante, pour les cœurs surmenés

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 4 semaines
Molecular Pharmacology

Cette étude de l'Université du Michigan et de Toledo (USA), financée par les US National Institutes of Health (NIH) a permis d’identifier une protéine impliquée dans la prévention de l'hypertension artérielle (HTA), stimulée par la digoxine, un extrait de la plante Digitale (Digitalis lanata), déjà connue pour ses bénéfices dans le contrôle du rythme cardiaque chez certains patients arythmiques et l’amélioration des symptômes de l'insuffisance cardiaque. Cette découverte relayée dans la revue Molecular Pharmacology ouvre une nouvelle approche thérapeutique pour les maladies cardiaques.

Une forte toxicité : Si la digoxine est utilisée depuis des années et autorisée dans le traitement de certaines maladies cardiaques, le risque d'effets indésirables liés à la toxicité de la digoxine qui s'accumule dans le corps est particulièrement élevé, en particulier chez les patients âgés. Des niveaux toxiques peuvent entraîner des troubles cardiaques, donc provoquer ce que l'on souhaiterait traiter. La digoxine est donc un composé très difficile à utiliser, en raison de ses effets toxiques nécessitant une prescription attentive et une surveillance.


RGS2, protéine clé de la fonction cardiaque : Les chercheurs souhaitaient au départ identifier un médicament existant qui pourrait cibler une protéine spécifique, RGS2, importante pour la fonction cardiaque normale. Ainsi, de faibles niveaux de RGS2 sont associés à l'hypertension artérielle (hypertension) et à l'insuffisance cardiaque. Les chercheurs ont scanné une base de milliers de composés médicamenteux existants afin d'identifier ce médicament. Ils constatent que la digoxine est en mesure d'accroître les niveaux de cette protéine RGS2 à la fois in vitro, sur des cellules, et in vivo, chez la souris. Des souris qui reçoivent de la digoxine pendant 7 jours, présentent une augmentation de 2 à 3 fois de protéines RGS2 dans le cœur et les tissus rénaux par rapport aux souris non traitées.

Les chercheurs concluent que la digoxine, actuellement utilisée pour traiter l'insuffisance cardiaque et certains troubles du rythme cardiaque, pourrait aussi être utilisée pour le traitement de l'hypertension artérielle. Mais il faudra probablement plusieurs années de recherche sur l'efficacité et la sécurité de la digoxine pour le traitement des patients hypertendus avant que le médicament puisse être disponible.

Source: Molecular Pharmacology. Published online June 13 2012, doi:10.1124/mol.112.079293 (Visuel Musées et Jardins botanniques cantonnaux (CH))

Accéder aux dernières actualités sur l'Hypertension

Autres actualités sur le même thème