Vous recherchez une actualité
Actualités

IMPLANTS MAMMAIRES PIP: L'OMS botte en touche

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 5 jours
OMS

On attendait, depuis mars dernier, avec une certaine impatience, des recommandations précises de l’Organisation mondiale de la Santé, sur l’affaire des implants mammaires PIP, puisque 300.000 femmes tout de même, sont concernées dans le monde. C’est le système d’alerte de l’Organisation mondiale de la Santé, le GAR (Global Alert and Response) qui précise au 17 janvier, la position de l’OMS, une position qui renvoie simplement les patientes vers leur autorité sanitaire nationale.

L'OMS rappelle que depuis leur retrait du marché européen, en Mars 2010, les prothèses Poly Implant PIP, en silicone implants ont été retirés de l'Union européenne (UE) après la constatation d'une augmentation du nombre de ruptures et la confirmation de l'utilisation d'un silicone de qualité non médicale dans leur fabrication.


L'épisode Implants « M » : L'OMS rappelle également, ce qui a été très peu communiqué -sauf par l'American Society of Plastic Surgeons- que ces implants PIP ont également été commercialisés sous le nom commercial de M-Implants par une société néerlandaise Rofil, en Europe et qu'en avril 2010 les Autorités de santé hollandaises ont interdit ces produits sur leur marché.

L'OMS reconnaît également les différences dans les taux de risque (taux de rupture des implants notamment) et dans les recommandations adressées par chaque autorité nationale à ses patientes, en particulier sur la question du retrait préventif systématique.
Mais, pour l'OMS, si les données de surveillance sont bien insuffisantes et s'il convient de renforcer la déclaration des effets indésirables des dispositifs médicaux, la seule recommandation universelle adressée par l'Organisation aux patientes porteuses de prothèses PIP ou M-Implant, reste de consulter leur médecin ou leur chirurgien en cas de suspicion de rupture, de douleur ou d'inflammation ou « de toute autre préoccupation ».

Pour le reste, l'OMS renvoie les patientes aux recommandations de leurs 28 autorités de santé nationales… IMPLANTS MAMMAIRES: Dangereux ou pas? A quel Saint se vouer? – Eh bien, à votre Autorité sanitaire nationale.

Source: OMS “Silicone implants” (Visuels NHS)

Lire aussi: Des IMPLANTS MAMMAIRES PIP défectueux revendus sous la marque “M”

Accéder aux dernières actualités sur les implants

Autres actualités sur le même thème

Pages