Vous recherchez une actualité
Actualités

INTOXICATIONS médicamenteuses: Les prévenir chez l'Enfant

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 3 semaines
The Journal of Pédiatrics

Ingestion d’un médicament pour adulte, erreur de dosage, cette étude américaine révèle une augmentation spectaculaire des intoxications médicamenteuses chez les enfants malgré des années d'efforts de prévention, comme l'amélioration des informations de sécurité sur les emballages. Ainsi, aux Etats-Unis, plus d'un demi-million d'enfants américains seraient exposés à des produits pharmaceutiques chaque année. En France, on estime à 60.000 le nombre d'intoxications médicamenteuses chez l'enfant qui représentent les 2 tiers des intoxications. Cette étude, publiée dans l’édition en ligne du 16 septembre du Journal of Pédiatrics, fait de nouvelles suggestions, pour prévenir le nombre de ces accidents chez les enfants, dont l’ajout de blisters autour des médicaments dangereux. Le Dr Randall Bond et ses collègues de l'Hôpital pour enfants de l'Université de Cincinnati ont recueilli des informations sur 544.133 enfants de 5 ans et moins, arrivés aux urgences pour empoisonnement par médicaments, entre 2001 et 2008. L’objectif était de mieux cerner les raisons de ces intoxications et de pouvoir ainsi mieux les prévenir. Ces conclusions, qui portent sur les Etats-Unis, peuvent également être riches d'enseignement pour la France.

«Nous avons besoin de connaître non seulement les circonstances de l'ingestion qui contribuent le plus aux visites aux urgences et à l'hospitalisation mais aussi les types de médicaments les plus couramment ingérés», explique le Dr. Bond. · Durant les 8 années d'étude, le nombre d'expositions pour ce groupe d'âge a progressé de 22% alors que le nombre d'enfants aux Etats-Unis de 5 ans et moins n'a augmenté que de 8%. · 95% des visites à l'urgence résultent d'une auto-ingestion et les erreurs thérapeutiques à domicile s'avèrent rares et n'ont que très peu augmenté. · Les médicaments sur prescription représentent 55% des cas d'urgence, 76% des admissions à l'hôpital, et 71% des intoxications graves. · Les analgésiques opioïdes contenant par exemple, de l'oxycodone, de la morphine ou de la codéine, les hypnotiques et les médicaments cardiovasculaires constituent les principaux responsables.


Les auteurs attribuent cette augmentation toujours à un accès trop facile aux médicaments au domicile pour l'enfant. Les efforts de prévention des parents et des soignants pour stocker les médicaments dans une armoire verrouillée ou les éloigner des enfants continuent d'être cruciaux. Cependant, la grande plus amélioration, selon les auteurs, serait de revoir la conception des emballages de manière à empêcher l'enfant d'accéder au médicament (blisters) et de lui signaler le danger.

Aux Etats-Unis, l'augmentation de l'exposition des enfants aux médicaments de prescription a été si frappante que les Centers for Disease Control and Prevention ont lancé l'Initiative Protect, destinée à prévenir les surdoses de médicaments chez l'Enfant. L'explication la plus probable de cette tendance disent les auteurs, est aussi l'augmentation du nombre de médicaments prescrits aux petits enfants.

Source: Cincinnati Children's Hospital Medical Center via Eurekalert (AAAS) « Number of children poisoned by medication rising dramatically, study says » et Journal of Pediatrics “The Growing Impact of Pediatric Pharmaceutical Poisoning

Autres actualités sur le même thème