Vous recherchez une actualité
Actualités

La VITAMINE D peut-elle booster la fertilité ?

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 2 semaines
European Journal of Endocrinology

La vitamine D pourrait-elle augmenter les chances de concevoir? Dans ce cas, la lumière du soleil, source de vitamine D serait-elle en cause dans la probabilité de pouvoir avoir un enfant ? Cette recherche fondamentale menée par des chercheurs de l'université de Graz en Autriche, a analysé tous types d’études, sur l’Homme, l’animal ou de laboratoire et montre, en tous cas, que la vitamine D joue un rôle clé dans les processus biologiques des cellules du sperme et de l'ovaire et peut affecter les niveaux d'hormones sexuelles. Des conclusions publiées dans l’édition du 24 janvier de l’European Journal of Endocrinology.

Cet examen systématique de toute la littérature scientifique liée à la vitamine D et à la fertilité révèle aussi un manque d'études sur l'Homme. Les raisons de l'infertilité chez un couple sont multiples. Les chercheurs déclarent que, dans environ 30 à 40% des cas, la cause sous-jacente est liée à un problème avec le sperme de l'homme. Chez les femmes, les chercheurs insistent sur l'une le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), un désordre hormonal transformant les ovules en kystes.


Les études sélectionnées par les auteurs, montrent que

- le récepteur de la vitamine D est bien identifié dans les testicules et les spermatozoïdes chez les hommes et dans les ovaires et le placenta chez les femmes,

- qu'une suppression de ce récepteur chez la souris mâle génétiquement modifiée conduit à une diminution du nombre de spermatozoïdes, à la réduction de leur motilité et peut affecter la structure des testicules. Chez les souris femelles, la suppression de ce récepteur affecte la structure des ovaires et de l'utérus.

- la lumière du soleil plus forte en été qu'en hiver est associée à une variation des taux de conception (dans les pays de haute latitude),

- les taux d'ovulation et la réceptivité de l'utérus pour un ovule fécondé est réduite pendant les période d'hiver à moindre lumière (dans les pays de haute latitude),

- les études sur l'association vitamine D et résultats des FIV sont contradictoires.

- 3 études montrent une corrélation entre faible taux de vitamine D et certains symptômes du SOPK.

- 1 étude sur 300 hommes montre une association entre niveaux élevés de vitamine D et motilité des spermatozoïdes, une autre étude sur 2.299 hommes montre une association entre niveaux de vitamine D et niveaux d'hormones sexuelles.

Les chercheurs concluent que la preuve d'une association entre fertilité et vitamine D repose essentiellement, à ce jour, sur des études menées sur l'animal ou en laboratoire. Des études d'observation suggèrent néanmoins qu'une carence en vitamine D pourrait être facteur de troubles hormonaux et avoir ainsi un impact sur la fertilité chez les femmes comme chez les hommes. Mais, précisent-ils, cela mérite une enquête plus approfondie.

Source: European Journal of Endocrinology. Published online January 24 2012 doi: 10.1530/EJE-11-0984 Vitamin D and fertility - a systematic review (Visuel Santélog Petite Enfance N°13-Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur la Fertilité

Autres actualités sur le même thème