Vous recherchez une actualité

Actualités

MERS-CoV: Le dromadaire toujours suspecté de transmettre le virus à l'homme

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 3 semaines
OMS

Alors que depuis septembre 2012, 160 cas d’infection humaine ont été confirmés dont 68 décès, la détection du coronavirus CoV-MERS sur un troupeau de dromadaires dans une grange, à proximité de 2 nouveaux cas confirmés d'infections humaines vient d’être notifiée, le 27 novembre par le centre du Qatar de l’International Health Regulation (IHR) à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). L’enquête épidémiologique confirme la présence de MERS -COV sur 3 dromadaires sur 14, et donc le dromadaire comme un réservoir du virus mais la transmission du dromadaire à l’homme n’est pas confirmée.


Suite à la détection de ces 2 cas humains infectés par le MERS- CoV, les autorités du Qatar avec le laboratoire de l'Erasmus Medical Center ont confirmé la présence de MERS -COV sur 3 dromadaires sur 14. Tous les animaux étaient asymptomatiques ou présentaient des symptômes bénins. Les résultats des analyses démontrent que les dromadaires peuvent être infectés par MERS-CoV et jouer un rôle dans la transmission du virus à l'homme. D'autres études sont en cours sur d'autres espèces animales et pour évaluer le risque d'infection chez les personnes en contact étroit avec les animaux.

L'OMS a rappelé, à l'attention du public, les mesures générales d'hygiène des mains à observer, en particulier lors de la visite d'une ferme ou une grange dans les régions à risque, ainsi que les précautions d'hygiène alimentaire. A l'attention des politiques, la surveillance des infections respiratoires aiguës doit être poursuivie, tout comme la mise en œuvre systématique de la prévention et du contrôle des infections et les mesures d'isolement et autres des patients pour réduire le risque de transmission à d'autres patients ou aux professionnels de santé.

Cependant, l'OMS ne recommande toujours pas de dépistage spécial aux frontières.

L'OMS a convoqué un Comité d'urgence en vertu du Règlement sanitaire international (RSI) pour faire le point sur la situation mais ce Comité n'a pas considéré que l'infection à MERS-CoV est une urgence de santé publique de portée internationale.

Source: OMS Middle East respiratory syndrome coronavirus (MERS-CoV) - update

Accéder aux dernières actualités sur le MERS-CoV

Autres actualités sur le même thème

Pages