Vous recherchez une actualité
Actualités

NEURO: La taille du cerveau ne fait pas le Q.I. ou presque

Actualité publiée il y a 4 années 5 mois 2 semaines
Neuroscience and Biobehavioral Reviews

Avec les méthodes d'imagerie cérébrale d’aujourd’hui, le doute n’est plus possible. Cette méta-analyse de l’Université de Vienne qui a rapproché les évaluations in vivo du volume du cerveau et les données de QI de 8.000 participants, montre qu’il existe certes une association "robuste mais faible" entre la taille du cerveau et le Q.I. Ainsi, l’association observée suggère aussi que le volume du cerveau ne joue qu'un rôle très mineur dans l'explication des performances de test de Q.I.


Cette équipe internationale de chercheurs des Universités de Vienne, de Göttingen et de Tilburg ont effectué une méta-analyse des données de 148 échantillons d'études comprenant au total plus de 8.000 participants.

Ø L'analyse constate une association significative, mais faible entre la taille du cerveau et le QI. L'association semble indépendante du sexe et l'âge des participants.

Le volume du cerveau ne joue qu'un rôle mineur dans l'explication des performances de test de QI chez les humains, conclut l'analyse : en effet, la structure et l'intégrité du cerveau semblent bien plus fortement liées au QI, explique Jakob Pietschnig chercheur en psychologie à l'Université de Vienne et auteur de l'étude, qui confirme ainsi de très nombreuses études menées chez l'animal.

Structure vs taille du cerveau : L'importance de la structure du cerveau vs volume a été corroborée par les caractéristiques observées chez les différentes espèces. Les cerveaux d'éléphants et de baleine sont 4 à 5 fois plus gros que le cerveau humain …Et si l'on prend en compte le poids corporel, c'est la musaraigne qui apparaît en tête. Ce sont en fait, chez l'animal aussi, les différences dans la structure du cerveau qui semblent le mieux expliquer les différences de performance cognitive.

De même, chez les humains, on rappellera juste que...:les hommes ont un plus gros cerveau que les femmes et pourtant ne sont pas supérieurs en Q.I.

Source: Neuroscience and Biobehavioral Reviews 9 October 2015 doi:10.1016/j.neubiorev.2015.09.017 Meta-analysis of associations between human brain volume and intelligence differences: How strong are they and what do they mean? (Visuel Fotolia)

Lire aussi: TAILLE et Q.I.: Plus grand, plus intelligent!

Q.I. et génétique: Plus grand, plus intelligent?

L'INTELLIGENCE ne se résume pas au Q.I.

Autres actualités sur le même thème