Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ infantile: Les enfants qui dorment bien mangent moins

Actualité publiée il y a 6 années 1 semaine 3 jours
Pediatrics

Le manque de sommeil et une horloge biologique déréglée ont déjà été mis en cause dans le développement des troubles métaboliques et de l’obésité, chez l’adulte. C’est idem chez l’enfant, confirme cette étude de la Temple University. Les conclusions, présentées dans la revue Pediatrics, sont formelles, les enfants qui dorment plus, mangent moins et jusqu’à près de 150 calories de moins par jour.


Fast food, boissons sucrées, apports caloriques et sédentarité sont les premiers accusés quand il s'agit d'obésité infantile. Mais le manque de sommeil, également facteur de malbouffe et de manque d'exercice, a en lui-même aussi un effet sur le comportement alimentaire des enfants.

C'est ce que démontre Chantelle Hart, professeur agrégé de santé publique au Center for Obesity Research and Education (CORE) de l'université Temple, avec son étude menée sur 37 enfants âgés de 8 à 11 ans dont 27% étaient en surpoids ou obèses.

· Durant la première semaine de l'étude, les enfants devaient « faire leur nuit » habituelle.

· Durant la deuxième semaine, les enfants ont été répartis pour réduire ou allonger leur temps de sommeil,

· et l'inverse durant la 3ème semaine.

Concrètement, entre ces 2 semaines, la durée hebdomadaire de sommeil variait en moyenne de 2 heures et 21 minutes.

Les résultats sont concluants : Lorsque les enfants augmentent leur durée de sommeil, ils consomment en moyenne 134 calories de moins par jour, perdent 220 g en moyenne sur la semaine, et présentent des taux à jeun inférieurs de leptine, l'«hormone de la faim ».

L'enseignement est simple, améliorer le sommeil des enfants d'âge scolaire a des implications importantes pour la prévention et le traitement de l'obésité.

Aujourd'hui l'équipe travaille donc à tester des thérapies comportementales, adaptées aux enfants, pour les amener à accroître leur durée de sommeil et valider ces changements dans leurs apports alimentaires, leur poids mais aussi leur pratique de l'exercice physique.

Source: Pediatrics November 4, 2013, doi:10.1542/peds.2013-1274 Changes in Children's Sleep Duration on Food Intake, Weight, and Leptin (Visuel© Zlatan Durakovic - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'Obésité infantile

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant
Troubles du comportement alimentaire

Lire aussi : DIABÈTE: Le manque de sommeil chez l'ado responsable d'insulinorésistance -

Autres actualités sur le même thème