Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: L'exposition prénatale à la tributyline, obésogène sur plusieurs générations

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 5 jours
Environmental Health Perspectives

Au même titre que d’autres substances chimiques comme les métaux lourds, l’arsenic ou le mercure et les PCB, la tributyline, une substance hautement toxique utilisée dans les peintures de bateaux, livre avec cette étude de l’Université de Californie, Irvine, ses effets obésogènes transgénérationnels. Du bateau, au poisson puis à la femme enceinte, l’exposition prénatale à cette substance entraîne des effets épigénétiques qui favorisent la différenciation des cellules souches…en cellules adipeuses. Conclusions dans l’édition du 15 janvier de la revue Environmental Health Perspectives.

L'étude a porté sur des souris gravides exposées à des doses faibles de tributyline similaires à celles retrouvées dans l'environnement et constate l'augmentation de la graisse corporelle, de la graisse du foie gras et la modification de l'expression de gènes spécifiques chez les "enfants", "petits" et "arrières -petits-enfants» non exposés eux-mêmes à la substance.


Des effets permanents et transgénérationnels : Ces résultats suggèrent que l'exposition précoce à la vie à un perturbateur endocrinien comme celui-ci peut avoir des effets permanents et transgénérationnels d'accumulation de graisse sans exposition supplémentaire, explique l'auteur principal, Bruce Blumberg, professeur de sciences pharmaceutiques et de biologie cellulaires. Des effets épigénétiques, car ces effets semblent se transmettre sans mutations de l'ADN. Ils entraînent une modification du développement des cellules souches mésenchymateuses, les prédisposant à devenir des cellules graisseuses.

Des niveaux importants de tributyline sont également relevés dans la poussière de l'air intérieur, ce qui est important pour les jeunes enfants qui passent beaucoup de temps sur les planchers et les tapis. D'autres personnes seront exposées par l'ingestion de poissons et de fruits de mer contaminés.

Source : Environmental Health Perspectives doi:10.1289/ehp.1205701 January 15, 2013 Transgenerational Inheritance of Increased Fat Depot Size, Stem Cell Reprogramming, and Hepatic Steatosis Elicited by Prenatal Obesogen Tributyltin in Mice (Visuel © JackF - Fotolia.com)

Accéder à nos dossiers- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème

Pages