Vous recherchez une actualité
Actualités

PANSEMENTS à l'ARGENT: Un nouveau consensus

Actualité publiée il y a 8 années 5 mois 6 jours
European Wound Management Association (EWMA)

Un consensus international sur l’utilisation des pansements à l'argent pour le traitement des vient d’être défini lors du congrès de l'European Wound Management Association (EWMA) à Vienne. Douze cliniciens experts de dix pays ont été réunis pour faire part de leurs analyses des données ayant remis en cause l'utilisation de l’argent dans le traitement des plaies. Ce consensus apporte désormais des recommandations sur le bon usage des pansements à l'argent, basées sur des données de pratique clinique et d’études scientifiques.

Le professeur David Leaper, président du groupe d'experts explique: « Les cliniciens sont de plus en plus préoccupés par le retrait arbitraire des pansements à l'argent, qui pourrait entraîner un taux plus élevé de morbidité et des durées traitement prolongées. Je suis enchanté que nous ayons pu former ce groupe d'experts internationaux en traitement des plaies pour élaborer des lignes directrices simples et précises quant à un usage approprié des pansements à l'argent et pour le bénéfice des patients ».


Les lignes directrices adoptées précisent pour quels patients et pour quels types de plaies les pansements à l'argent présentent le plus de bénéfices, elles expliquent également leur mode d'utilisation et répondent aux contre-arguments comme le développement, avec ces pansements de bactéries résistantes ou encore à des niveaux de prix trop élevés pour le service médical rendu (SMR).

Certes, l'argent est reconnu comme un agent capable de tuer les bactéries et adapté pour traiter les brûlures et les plaies chroniques depuis de nombreuses années. Toutefois, dans certains pays, les pansements à l'argent ont été retirés à la suite de la publication de l'étude Vulcan qui suggérait que les pansements à l'argent ne contribuaient pas toujours à la cicatrisation. Cependant, certains experts ont objecté que les résultats de cette étude ne sont pas toujours généralisables pour un certain nombre de raisons. En matière de méthodologie, en particulier, l'étude a testé ces pansements à l'argent d'une manière inappropriée, par exemple sur de trop longues périodes. En outre, le critère principal de l'étude, la cicatrisation, est contesté pour évaluer un dispositif dont l'objectif principal est de réduire la charge microbienne des plaies.

Pour une utilisation appropriée : Mike Pattrick, directeur chez Systagenix, un fabricant de pansements à l'argent, précise, à cette occasion : « Notre vision d'avenir est un monde où les cliniciens sont en mesure de prescrire le traitement ou le dispositif approprié à chaque patient, et ce, à tout moment, afin de permettre une meilleure cicatrisation des plaies et à moindres coûts pour les systèmes de santé ». Ici, le laboratoire Systagenix soutient ces recommandations sur l'utilisation appropriée de l'argent dans le traitement de certaines plaies et lorsqu'ils sont bénéfiques à la fois pour le patient et le système de santé. D'ailleurs, le consensus dirigé par Wounds International a été financé par Systagenix et d'autres fabricants de dispositif de soin des plaies.

Sources: EWMA « International consensus: Appropriate use of silver dressings in wounds” et Systagenix (Visuels Aquacel)

Autres actualités sur le même thème